Mémoire d’éléphant

Si nous avons encore besoin de preuves pour être certains que les êtres vivants sont tous reliés, en voilà une. Quand on parle d’une mémoire d’éléphant, l’histoire qui suit est sans équivoque. Elle démontre hors de tout doute que les humains sont bien petits dans le respect de la vie.

lawrence-anthonyLawrence Anthony, était une légende en Afrique du Sud. Environnementaliste reconnu mondialement, explorateur et auteur de 3 best-sellers dont The Elephant Whisperer, a courageusement sauvé la faune contre les atrocités de l’homme, y compris le sauvetage courageux des animaux du zoo de Bagdad lors de l’invasion américaine en 2003, et a réhabilité des éléphants dans le monde entier.

Malheureusement, le 7 mars 2012, Lawrence Anthony est décédé. Il manque à son épouse, ses 2 fils, ses 2 petits-fils et à de nombreux éléphants.

Deux jours après son décès, les éléphants sauvages se sont présentés à son domicile menés par deux grandes matriarches. D’autres troupeaux sauvages sont arrivés séparément en masse pour dire au revoir à leur ami humain bien-aimé. Un total de 31 éléphants a patiemment marché plus de 20 kilomètres pour se rendre à sa maison en Afrique du Sud.

lawrence-anthony2Témoin de ce spectacle, les humains étaient de toute évidence étonnés, non seulement par l’intelligence suprême et par la précision du moment où ces éléphants ont détecté le décès de Lawrence, mais aussi par cette manifestation d’émotion profonde que les animaux bien-aimés ont montré et évoqué d’une façon organisée: Une marche lente de leur habitat jusqu’à la maison de Lawrence, pendant des jours, en file indienne et de façon solennelle.

Alors, comment après la mort d’Anthony, ces éléphants de la réserve qui vivent dans des régions éloignées du parc, ont-ils su?

« Un homme bon est mort subitement, dit le rabbin Leila Gal Berner, Ph.D., et à plusieurs kilomètres de distance, deux troupeaux d’éléphants qui ont détecté qu’ils avaient perdu un ami cher, ont commencé à se déplacer comme dans une procession solennelle, presque funèbre jusqu’à la maison du défunt pour montrer leur respect à sa famille. »

« S’il fallait avoir une preuve de la merveilleuse interdépendance de tous les êtres vivants, la voilà avec les éléphants de la réserve de Thula Thula. Le cœur d’un homme s’arrête, et le cœur de centaines d’éléphants est en deuil. Le cœur de cet homme a offert la guérison à ces éléphants, et maintenant, ils sont venus pour rendre un hommage affectueux à leur ami. »

La femme de Lawrence, Françoise, était particulièrement touchée, sachant que les éléphants n’étaient pas revenus chez lui depuis plus de 3 ans! Mais pourtant, ils savaient où ils allaient. Les éléphants de toute évidence ont voulu montrer leur profond respect, et honorer leur ami qui leur a sauvé la vie, en restant là devant la maison pendant 2 jours et 2 nuits sans rien manger.

Puis, un matin, ils sont repartis.

2 réflexions au sujet de « Mémoire d’éléphant »

  1. J’ai beaucoup aimée cette histoire. Merci de partager avec tes lecteurs ce merveilleux témoignage de respect entre l’humain et l’animal. Bonne soirée à Loulou et toi bisous. Tendrement.
    Carole XXOO

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s