Sophie et Aliocha

Sophie et son grand frère Aliocha habitent un pays où l’hiver est si long et si froid qu’on n’a pas envie de sortir de chez soi. Mais dans leur maison de bois, Aliocha et Sophie ne se soucient guère de la neige et du froid. Ils sont en plein travail.

Avec des branches de sapin, ils tressent une couronne. Comme elle est belle, avec son ruban rouge et ses petites boules de houx! Sophie la lève au-dessus de sa tête :

– Regarde Aliocha, c’est le soleil!

Puis elle ajoute un peu inquiète :

– Crois-tu que le soleil reviendra un jour?

– Bien sûr! Le soleil reviendra quand l’hiver s’en ira, et nous pourrons à nouveau courir dans les prés!

Cela fait si longtemps que Sophie et Aliocha économisent sou par sou, pour acheter quatre belles bougies à mettre sur leur couronne de l’Avent.

– Chaque dimanche avant Noël, nous en allumerons une, et la maison sera de plus en plus belle, pleine de lumière! Explique Aliocha à sa petite sœur.

Soudain, quelqu’un frappe à la porte.

– Bonjour Yvan! dit Sophie en ouvrant.

– Ma maman est malade, dit le petit voisin tristement, et nous n’avons plus de bougies pour nous éclairer. Le marchand n’en a plus et, à cause de la neige, il ne sera pas livré avant longtemps. Pourriez-vous nous en prêter une?

Aliocha et Sophie se regardent : les seules bougies qu’ils ont sont celles de leur couronne! Sophie fait un signe de la tête. Alors Aliocha tend une bougie à Yvan :

– Tiens! elle est pour toi!

Aliocha regarde sa petite sœur en souriant :

– Tu sais, Sophie, la semaine est presque finie, on allumera la deuxième bougie la semaine prochaine!

Les jours passent et la maman d’Yvan est toujours malade. Alors Sophie et Aliocha décident de leur donner leur deuxième, puis leur troisième bougie. Et à chaque fois, Aliocha dit en riant à Sophie :

– Tu sais, Sophie, la semaine est presque finie…

Et Sophie continue…

– On allumera la suivante la semaine prochaine!

Le dernier dimanche avant Noël est arrivé.

– Demain, c’est Noël, dit Aliocha, allumons notre quatrième bougie!

– Bien sûr, dit Sophie un peu triste, mais elle éclairera moins que s’il y en avait quatre!

Mais quelle surprise! Voilà que la petite bougie se met à briller, à briller… On dirait que des milliers de petites flammes éclairent la pièce. Une douce chaleur se répand dans toute la maison, comme si la couronne était un soleil au milieu de l’hiver. Tout à coup, on entend frapper à la porte. C’est Yvan et sa maman.

– Maman est guérie! s’écrie Yvan, et nous venons réveillonner avec vous! dit-il joyeusement.

Dans la pièce toute illuminée, les amis fêtent ensemble le plus beau des Noëls!

Histoire d’Élisabeth Courtois 
Illustrations par Stéphane Couillerot
Source : 24 histoires pour attendre Noël, Groupe Fleurus 2012

3 réflexions au sujet de « Sophie et Aliocha »

  1. Ah qu’il est doux le temps de l’année où les contes de Noël reviennent nous murmurer du merveilleux. Merci Monsieur Nantel. Vous nous faites du bien à l’âme.

  2. Voici arrivé mon temps de l’année préféré. Avec tes contes de Noël tu me rêver à la magie qui opère dans chacun de nous. Ça me donne le goût de chanter et d’entendre des cantiques de Noël. Que la magie de Noël opère chacun de nous. Ça me donne des ailes comme un ange. Merci Normand j’attends impatiament le suivant. HO HO HO!!!!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s