Être patient, et savoir bricoler au minimum

Deux qualités qu’il faut posséder lorsqu’on décide de magasiner et d’acheter des meubles de nos jours. Ma conjointe et moi, venons de vivre l’expérience en emménageant dans notre nouvel appartement. L’exercice nous a semblé bien différent d’une époque qui me semble déjà lointaine. Nouvelles tendances…

D’abord, la publicité est là, invitante; étalement sur plusieurs versements, des prix imbattables, du choix, et j’en passe. C’est ici qu’intervient le bricoleur… Le magasinage est agréable jusqu’au moment où on jette un coup d’œil sur la facture ; presque tout « doit être assemblé par le client ». Ça veut dire sort tes outils mon ami, parce qu’à la livraison, tu vas devoir assembler tout ça; déchiffrer le plan d’assemblage qui n’est pas toujours ce qu’il y a de plus clair, et t’exécuter! Il me semble que cette procédure est récente, non? Ils ont tous pogné la IKEAmanie ou quoi?

Aucun avantage pour le CONsommateur mais beaucoup pour le manufacturier et les livreurs. Fini la responsabilité de l’assemblage! Ils peuvent stocker beaucoup plus, dans un même espace. Même les tables de cuisines ne sont pas assemblées. Il faut y installer les pattes, bien cordées dans une boîte de carton qui pèse une tonne et auquel on n’a pas la même prise que la table déjà assemblée. Est-ce une pratique généralisée? Je ne sais pas parce que je ne les ai pas tous visités. Mais chez ceux que j’ai fréquenté, c’est le cas, et la pratique est même répandue ailleurs, comme la grippe, et pas seulement dans l’ameublement.

Aller voir les meubles de jardins qui attirent le monde par les temps qui courent. Même phénomène… tu sors tes outils! Est-ce qu’un barbecue Napoléon à 5 000$ et plus, est vendu déjà assemblé? Pourquoi pas? À ce prix, c’est pour les gens riches et célèbres qui bénéficient peut-être de cet extra, cette délicate attention, allez voir…

Ce qui m’amène à vous parler de la patience… Le seul exemplaire d’un meuble disponible dans ces grands magasins est celui sur le plancher. Vous avez fait votre choix? Il faut commander! Vous l’aurez dans trois semaines ou un mois. Ça dépend d’une foule de facteurs indépendant de votre volonté. Dans notre cas, nous avions demandé la livraison 6 mois après la date d’achat. Après leur réception à l’appartement, la date de fabrication imprimé sous le meuble indiquait à peine dix jours avant la date livrée. C’est donc dire que la production s’effectue une fois vendu, et presqu’à la date de livraison. « Rien ne se perd, tout se crée une fois vendu et payé », semble être la phrase à la mode.

Juste pour vous donner une idée de la patience qu’il faut, dans un autre magasin spécialisé, sans être haut de gamme, nous avons arrêté notre choix sur une lampe sur pied et une toile, pour habiller un mur dans l’appartement. Quelle fut notre surprise de se faire dire qu’il faudrait deux mois avant de recevoir nos objets de convoitise… pas deux semaines, deux mois! Il y a des coups de pieds qui se perdent à quelque part. Comme ma conjointe voulait absolument cette toile, on a décidé d’aiguiser notre patience, tout en annulant la lampe sur pied… qu’on a facilement trouvé ailleurs et qu’on recevra tout de même dans… deux semaines.

Il faut se rendre à l’évidence qu’aujourd’hui, si tu veux tes meubles déjà assemblés, déménage au lieu d’emménager. C’est toute la différence. Pour en revenir à nos vendeurs, ils ont tous un point en commun; une fois la commande passée, c’est suivant, next!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s