Au plus fort la poche

C’est immédiatement l’expression qui m’est venue en tête à la lecture, dans le journal, des bonis de performance versés à deux sociétés d’État; Loto-Québec et la SAQ. Elles ont reçu, pour une seule année, 27,5 millions de dollars. Tous ces millions qui s’ajoutent à des salaires plus que respectables et grassement payé par nous les CONtribuables.

Pourquoi ces primes au rendement? Ces employés ne sont pas généreusement payés? Ils ne font certes pas partie des pauvres. Dans le privé, ce n’est pas mon problème mais au public, j’ai un gros mot à dire et je suis outré de voir des dollars dilapidés de cette façon.

J’aimerais bien connaître la démographie des acheteurs de billets de loterie. Les plus gros acheteurs ne sont-ils pas les gens ordinaires, à revenus modestes qui espèrent des jours meilleurs en mettant la main sur une grosse cagnotte qui, soudainement, deviendraient exempts de dettes accumulées au fil des ans et qu’on a du mal à liquider. Les bien nantis en achètent aussi, mais dans quelle proportion, quand tu peux déjà te payer n’importe quoi. La justice sociale est très loin d’être équitable à cet égard.

J’admets les différences de rémunération. L’expérience, l’éducation et la sphère d’activités suggèrent un salaire. Mais la distribution de boni n’a pas sa place dans ce système. Lorsqu’on paie le PDG d’une société d’État, près d’un demi-million de dollars, Il est à des années lumières du salaire moyen de ceux et celles qui contribuent à garnir les coffres de cette société. Et cela, sans compter les avantages qui s’y rattachent; voiture de luxe fournie, dépenses et entretiens inclus, généreux compte de dépenses et avantages pécuniaires importants. Son salaire seul, devrait justifier sa valeur.

On parle de prime au rendement; plus on vend, plus gros est le boni. Loto-Québec vend du rêve et celui-ci se traduit par un nombre effarant de loteries. On ne les compte plus, sans oublier la masse de « gratteux » et les autres billets qui vont jusqu’à 100$ pièce. Pas surprenant que l’argent rentre à la vitesse grand V. Profits = bonis!

La SAQ reste un monopole et les prix ne cessent de grimper. Rien de surprenant à ce que les profits observent la même tangente. Plus de vente, plus de boni. Le vin étant à la mode, l’équation est simple.

Et les hauts dirigeants de ces deux sociétés d’État profitent outrageusement de ces profits que nous, CONtribuables déjà surtaxés, produisons. Inacceptable! Ces profits devraient profiter à NOUS, les payeurs de taxes.

Pour vous donner une idée, Alain Brunet, PDG de la SAQ, a un salaire de base annuel de 419 704$, soit 1150$ par jour, travail ou congé, peu importe. Son récent boni de performance a été de 62 956$, soit 172$ de plus par jour.

Chez Loto-Québec, Lynne Roiter (PDG) reçoit un salaire annuel de 353 995$, et son dernier boni était de 59 110$. Faites le calcul.

Voici un tableau publié dans les pages ARGENT du Journal de Montréal de samedi dernier, pour les 5 plus hauts dirigeants de la SAQ et Loto-Québec, deux sociétés d’État que NOUS engraissons. Les chiffres en zone grise sont les montants de rémunération et boni que j’ai divisé en journée de calendrier. Beaucoup d’autres d’employés profitent également de cette montagne de fric. 27,5 millions de dollars, ça implique beaucoup de monde. Imaginez les services que NOTRE gouvernement pourrait fournir à sa population pour cette somme annuelle, notamment en santé et en réduisant les taxes usuraires sur l’essence. Tirez-en vos propres conclusions.

Une réflexion au sujet de « Au plus fort la poche »

  1. Je dirais même que c’est scandaleux! On s’insurge contre le salaire de médecins mais au moins eux, ils sauvent des vies ce qui est loin du rôle des vendeurs de billets de loterie et d’alcool….Roll

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s