Rapport de « Snowbird »

Depuis les deux dernières semaines, il s’en est passé des choses ici, au pays des gougounes. En premier lieu, vous avez lu l’article sur le dernier tournoi de pétanque du 4 février, lequel avait été remis à cause de la pluie une semaine plus tôt. Je ne reviendrai pas là-dessus, mais ça démarrait une semaine mouvementée.

Le repas-partage canadien

Jeudi le 7 février, se déroulait le repas-partage canadien ou, si vous préférez le « Potluck ». La salle communautaire affichait complet pour au-delà de 300 convives. Chacune des tables de 24 personnes était dirigée par un capitaine qui coordonnait les activités. Certains ont fait livrer la bouffe d’un restaurant du voisinage, alors que d’autres s’étaient mis à la tâche de cuisiner un festin digne des rois. Pour ma part, notre table avait choisi de se délecter de pizzas, toutes garnies et aux pepperonis, auquel on a ajouté un gâteau chocolat-vanille, avec glaçage au beurre.

Une bouffe où j’avais choisi d’aller chercher la pizza et le gâteau pour économiser et finalement, on s’est rempli la panse pour moins de 10$ chacun, café compris et à volonté. Pour bien digérer tout ça « Clive-a-live » y allait d’une belle performance musicale pour nous aider à brûler toutes les calories consommées. Définitivement une belle soirée qui prend l’affiche année après année.

La soirée Casino

6 jours plus tard, place au casino. Pendant que le Québec subissait sa pire tempête de neige de l’hiver, et nous, une pluie abondante causée par la queue de la même tempête, mercredi dernier, la Florida Casino parties et Encore, nous proposaient le divertissement annuel dans la salle communautaire : une soirée Casino, qui a connu un succès monstre. Près de 150 joueurs, experts et novices, se sont amusés au Blackjack, à la Roulette, aux Dés et au Poker Texas Hold’em. Ce dernier jeu étant très populaire ici, nul besoin de préciser que ces tables ont trouvé preneurs rapidement.

Des bouchées et crudités étaient disponibles pour se restaurer, accompagnés de vin, bières et boissons gazeuses. On a même eu droit à des tirages de prix de présence pour récompenser la belle participation. Aux dires des organisateurs, et devant la salle comble de l’événement, des tables seront ajoutées pour l’édition 2020. Si vous possédez une fibre de parieurs ou de joueurs, c’est définitivement l’endroit à fréquenter. Au lieu de se rendre au Casino, c’est le Casino qui vient à nous. Pas mal non ?

Le lendemain, c’était la fête des amoureux. La St-Valentin ! On sentait la fibre amoureuse partout sur le complexe. Ici et là, les groupes s’organisaient pour célébrer l’événement à leur façon; certains dans l’intimité, d’autres en petits groupes d’amis, alors que plusieurs choisissaient d’aller au restaurant.

Personnellement. Louise et moi avons choisi cette option. Avec 11 amis proches, c’est au délicieux et abordable restaurant Ruby Tuesday de Cape Coral, à quelques kilomètres du complexe, que nous avons célébré l’événement, au grand plaisir de tout le monde. Au retour, j’ai assisté, silencieux, à la défaite de nos Glorieux, contre Nashville… seule déception de la journée. Soyez rassurés, aucune femme du complexe ne devrait accoucher en décembre… ces choses là sont du passé. Enfin, je pense ! On s’aime pareil, et même beaucoup.

La direction du parc lors du renouvellement

Et pour clore mon rapport, la communauté de propriétaires de véhicules récréatifs était conviée à la journée de renouvellement, hier. Amorcée à la piscine avec les hotdogs, croustilles et breuvages gratuits, dès 13h00 on faisait la ligne pour réserver nos terrains pour la saison 2019-2020. Au programme s’ajoutaient de nombreux prix promotionnels et des cadeaux de présence.

Autre particularité très appréciée, c’est dans les deux langues que les gens étaient informés. Depuis l’arrivée de Nicole au bureau, la clientèle francophone en a pour son argent et les échanges sont beaucoup plus fluides et sans équivoque avec le personnel. Louise et moi sommes revenus bredouilles, quant aux prix, mais heureux d’avoir renouvelé notre même site pour la prochaine saison.

Définitivement, on ne voit pas le temps passer à Pioneer Village !

4 réflexions sur “Rapport de « Snowbird »

  1. Godin Michel

    Eh bien profiter du moment …et n oublier que vous êtes privilégiées…mais vous le mériter sûrement Bonne fin d hiver et au plaisir de ce rencontrer au printemps…..

  2. Pendant ce temps, ici Jean Nichol chantait pour un peu moins de 200 personnes (la salle est plus petite que la vôtre).
    J’ai été à Sanibel Island: grosse déception. Beaucoup de monde pour peu de choses nouvelles. À moins de vraiment aimer les coquillages. Ce sont des oiseaux que j’allais voir!

    1. À Sanibel Island, vous étiez à moins d’une heure de notre patelin. Pour les oiseaux, à deux petits kilomètres de notre parc sur la route 78 Ouest, niche un couple d’aigles depuis quelques années dans un arbre face au Publix, à trois kilomètres de la sortie 143 sur l’Interstate 75, vers Cape Coral.

      La naissance de leurs petits attirent beaucoup de photographes pour immortaliser le moment. Ils s’installent durant des heures tout autour pour espérer et prendre LE cliché.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s