La conjugaison du verbe « venir »

Une petite vite ce matin, lectrices et lecteurs. Attention de ne pas vous étouffer avec votre café.

C’est un type qui va chez son médecin sexologue parce qu’il ne vient plus :

– Docteur, je ne viens plus !

Le médecin l’examine et lui donne des cachets :

– Vous prenez ces cachets. Si vous venez, ne revenez pas, mais si vous ne venez toujours pas, eh bien! Revenez me voir.

Quelques semaines plus tard, le type revient de nouveau chez le médecin. Il s’adresse à la secrétaire :

– Mademoiselle, je suis venu il y a quelques semaines parce que je ne venais pas. Le médecin m’a donné des cachets et m’a demandé de ne pas venir si je venais mais que si je ne venais pas, de venir aussitôt. J’ai pris les cachets et je suis venu. Alors, je ne suis pas revenu. Cependant, maintenant je ne viens plus alors, me voici.

La secrétaire va parler au médecin.

– Docteur, il y a ici ce type à qui vous aviez demandé de ne pas revenir s’il venait et de venir s’il ne venait pas. Il est venu donc, il n’est pas revenu, mais, aujourd’hui il ne vient plus alors, il est venu. »

Le docteur lui répondit :

– Parfait mademoiselle, faites-le venir.

Et la secrétaire lui répondit :

– C’est ce que j’ai fait docteur, et il est reparti !