Madame Chasse-taches à la rescousse

En 2021, économisons nos cennes. Ce sont les petits gestes du quotidien qui font la différence.

ENTRETIEN DES VËTEMENTS

Bien lire les étiquettes des vêtements pourra vous faire économiser des frais de nettoyage à sec. Si l’étiquette indique « nettoyer à sec » ou « laver à la main » et que le vêtement est de fabrication simple (par exemple sans doublure ou bordure, sans risque qu’il déteigne), il est possible de le laver à la machine au cycle délicat. Si le mot « SEULEMENT » suit l’indication « laver à la main » ou « nettoyage à sec », il est préférable de suivre les conseils du fabricant.

Traitez les taches sur les vêtements le plus rapidement possible. Vous pourrez ainsi récupérer ces vêtements que vous aimez.

Laver trop souvent les vêtements est une source d’usure prématurée.

DES ÉCONOMIES À L’ÉPICERIE

Il sera beaucoup plus économique de râper le fromage nécessaire à vos recettes que d’acheter des sacs de fromage râpé vendus en épicerie.

On oublie les vinaigrettes du commerce. Quelques secondes permettent de préparer une vinaigrette maison beaucoup plus goûteuse.

Durant la saison froide, les légumes surgelés deviennent une bonne économie à ne pas négliger. Les marques maison offrent un produit similaire aux produits que vous payez plus cher pour le nom.

ÉVITONS LE GASPILLAGE DE L’ÉLECTRICITÉ

Si votre four autonettoyant nécessite un bon récurage, profitez-en, après la cuisson d’un plat, pour démarrer le système de nettoyage automatique. Vous profiterez ainsi de la chaleur déjà accumulée et il est bon de se rappeler qu’un four propre donne son maximum d’efficacité.

Lorsque vous cuisinez, choisissez une casserole de la même dimension que l’élément chauffant. Le couvercle évite aussi la perte de chaleur.

Une bouilloire électrique vous fait économiser
du temps et consomme moins d’énergie que la cuisinière.

Actionnez le lave-vaisselle lorsqu’il est bien rempli et optez pour le cycle le plus court.

Un congélateur bien rempli donne un meilleur rendement et puisqu’il restera froid plus longtemps, il sollicitera moins d’énergie.

RECYCLER POUR ÉCONOMISER

Si vous possédez un aquarium, utilisez une partie de cette eau pour arroser vos plantes d’intérieur. Riche en algues et en micro-organismes, cette eau devient un bon engrais et les plantes apprécieront ce liquide nourricier.

Si vos enfants ont de la difficulté à se défaire de leurs draps illustrés de leurs personnages préférés, recyclez-en les morceaux moins usés. Fabriquez une pochette pour le pyjama, un sac pour le linge sale, un petit coussin, une couverture pour les peluches, etc.

DEUXIÈME VIE DE VOTRE JOURNAL

Le papier journal est fantastique pour fabriquer des allume-feux efficaces. Il suffit d’imbiber d’eau le papier journal, puis de le rouler très serré en bûches. Laissez sécher avant de les utiliser.

Cet hiver, glissez une bonne épaisseur de papier journal sous le tapis de la voiture. Le papier absorbera l’eau et les résidus de neige sale.

De plus, il élimine l’humidité des bottes de ski et des chaussures détrempées. Bourrez l’intérieur des bottes et faites sécher loin de toute source de chaleur afin de ne pas les déformer.

On peut faire disparaître une odeur désagréable dans le réfrigérateur en déposant une bonne épaisseur de papier journal sur les tablettes. Laissez agir environ 48 heures avant de laver l’intérieur du frigo avec une eau tiède additionnée de bicarbonate de soude.

Source : Cahier CASA, Journal de Montréal, 16 janvier 2021, p4