Le vrai coût des rénovations

Qu’on se lance dans un projet modeste ou d’envergure, il est souvent difficile d’estimer les coûts de façon réaliste. Voici comment les pros évaluent les rénovations les plus fréquentes et les différentes options selon notre budget. En prime : les éléments à ne pas oublier.

1- Mes planchers sont usés, Est-ce possible de les remettre à neuf ? Dois-je les remplacer ?

On évalue leur état : les lattes manquantes se remplacent, mais un plancher noirci n’aura peut-être pas l’épaisseur nécessaire pour un nouveau sablage en profondeur. Cela coûte environ 2,25 $ le pi2 pour le sablage et l’application du vernis (ou de l’huile). Pour l’achat d’un parquet de bois franc neuf, selon l’essence de bois, la largeur des lattes et le pourcentage de nœuds, on paiera de 4 $ à 13 $ le pi2, pose non comprise.

2- Je souhaite transformer mon sous-sol sombre et bas de plafonds en une belle pièce familiale. Combien dois-je prévoir ?

Ce ne sont pas tous les sous-sols qui méritent d’être aménagés. La hauteur minimale prévue par la loi est de 2,1 m (6pi 10 po) en dessous des plafonds. Chaque pièce doit bénéficier de 0,35 m2 (3 pi2) de fenêtre à ouverture battante, et chaque fenêtre doit être dotée d’une margelle de 1 m permettant l’évacuation en cas d’incendie. Notre sous-sol réunit ces conditions gagnantes ? On peut alors envisager d’en faire un séjour pour environ 20 000 $ en optant pour des matériaux d’entrée de gamme (moquette, plafond suspendu, etc.). On ajoute à cela de 12 000 $ à 20 000 $ pour une salle de bain complète. Selon les entrepreneurs interrogés, de façon réaliste, finir un sous-sol coûte de 100 $ à 200 $ le pi2. Deux conseils pour gagner le maximum de hauteur et de luminosité : limiter les cloisons et recourir à différentes retombées de plafond pour camoufler les tuyaux.

3- Je ne supporte plus mes armoires de cuisine. Que puis-je faire d’autre que les changer ?

L’option la plus économique est de les peindre soi-même. Le résultat est particulièrement satisfaisant dans le cas d’armoires en bois. Pour la peinture, le nettoyant et l’équipement, on compte environ 500 $, selon le nombre de portes. Autre option : le resurfaçage, qui consiste à changer les portes et à recouvrir les côtés apparents en conservant les caissons. Cela coûte environ 9 000 $ pour une cuisine de taille moyenne.

4- Ma salle de bain est entièrement carrelée, style années 60 (même dans la douche). Dois-je tout casser ou ai-je d’autres options ?

À moins que la pièce soit entretenue avec zèle et les murs, parfaitement droits et exempts de moisissure, les experts ne recommandent pas de conserver le vieux carrelage. Il vaut mieux repartir de zéro. Pour une rénovation de salle de bains, on peut s’en tirer pour 10 000 $ si l’on ne change pas le positionnement des appareils et en magasinant uniquement dans les grandes surfaces. Une rénovation moyenne coûte de 15 000 $ à 20 000 $.

5- J’aimerais ajouter un foyer dans mon salon, quelles sont mes options et combien ça coûte ?

Pour un appareil électrique d’entrée de gamme, on compte environ 500 $ et un peu moins de 200 $ pour son installation par un électricien. Pour un appareil à bois ou à gaz, poêle ou foyer, on prévoit en moyenne de 5 000 $ à 8 000 $, installation comprise, mais sans les éléments décoratifs (manteau de foyer, carrelage, etc.). La présence ou l’absence de gaz dans le quartier et le type de cheminée feront fluctuer les coûts.

6- J’aimerais changer mon dosseret de cuisine. Combien dois-je prévoir ?

On trouve des carreaux à 0,75 $ le pi2 tout comme des dalles de pierre à quelques centaines de dollars… Une installation professionnelle demande de 5 $ à 12 $ le pi2, selon le matériau et la complexité du travail. Une option petit budget consiste en des carreaux autocollants en résine, un peu plus chers (environ 500 $ pour une cuisine moyenne), mais qu’on peut poser soi-même.

7- Je n’aime pas la couleur de ma baignoire. Puis-je la peindre ou dois-je absolument la changer ?

Il est possible de la faire réémailler par un professionnel pour environ 1000 $, ce qui lui ajoutera quelques années de vie. Les experts ne recommandent pas la peinture, dont le résultat est éphémère. Si l’on préfère changer la baignoire, il ne faut pas oublier les travaux de plomberie et de carrelage. Les coûts s’élèvent alors à 3 000 $, voire davantage.

8- J’aimerais repeindre les pièces de ma maison. Combien m’en coûterait-il de faire appel à des professionnels ?

Un budget type pour faire repeindre une pièce par un professionnel se situe entre 350 $ et 500 $, comprenant la peinture, ou 1 $ le pi2. La hauteur des plafonds et les particularités architecturales peuvent faire varier les prix.

LES CHOSES QU’ON OUBLIE DE CALCULER

Frais de professionnels

On prévoit de 80 $ à 125 $ l’heure en honoraires professionnels pour un architecte ou un désigner et autour de 20 $ à 50 $ l’heure pour une décoratrice. Certains professionnels vont demander de 5 à 10 % du coût du projet ou travailler à forfait. À cela peut s’ajouter une somme de 1000 $ à 2 000 $ pour un plan d’ingénieur, souvent exigé lorsque les travaux touchent aux structures.

Démolition

C’est un des coûts les plus mésestimés, selon les experts. On compte de 60 $ à 70 $ l’heure par démolisseur, et environ 600 $ par jour pour le conteneur. On doit également prévoir des suppléments lorsque le conteneur loge dans la rue, en ville, et lorsque les travailleurs sont exposés à l’amiante.

Plomberie

Dans une cuisine, on prévoit de 400 $ à 700 $ pour changer un évier, de 200 $ à 500 $ pour changer uniquement le robinet et environ 200 $ pour brancher un frigo avec distributeur de glaçons. Dans une salle de bains, on s’attend à débourser de 200 $ à 400 $ pour changer la toilette, autour de 1000 $ pour raccorder une nouvelle baignoire, de 150 $ à 250 $ pour changer un robinet, de 200 $ à 400 $ pour changer un lavabo et de 700 $ à 1 500 $ pour l’installation d’une nouvelle douche.

Électricité

Le tarif horaire est d’environ 60 $ à 70 $ pour un apprenti et de 80 $ à 90 $ pour un maître électricien. On peut estimer à 150 $ par prise/lumière et environ de 2 à 3 heures d’honoraires professionnels pour brancher chaque appareil (four encastré, etc.). L’installation d’un plancher chauffant coûtera de 700 $ à 1000 $.

Taxes de vente

On ajoute 15 % sur les matériaux, mais aussi sur les frais d’installation et les honoraires professionnels.

Permis de la ville

On paie un pourcentage du coût des travaux, de 20 $ à quelques centaines de dollars.

Frais de logement

Si l’on doit se reloger pendant une partie du chantier.

Source : Chantal Lapointe, Revue Coup de Pouce, mars 2021, p92