Bouillon de culture

Les inventeurs québécois – Arthur Sicard (1876-1946)

L’INVENTION DE LA SOUFFLEUSE À NEIGE

Arthur Sicard (1876 – 1946), est un inventeur québécois. Bien que Robert Carr Harris, de Dalhousie au Nouveau-Brunswick, ait créé et breveté un appareil précurseur en 1870, le Railway Screw Snow Excavator, Arthur Sicard est généralement considéré comme l’inventeur et le propagateur de la souffleuse à neige, aussi appelée turbine ou turbofraise à neige en France, au début du XXe siècle. Il est contemporain d’un autre inventeur qui a apprivoisé l’hiver : Joseph-Armand Bombardier et sa motoneige.

Au début du XXe siècle, M. Sicard de Saint-Léonard-de-Port-Maurice, était un jeune fermier. Né le 17 décembre 1876, il travaillait à la ferme laitière de son père et faisait la livraison aux clients. En hiver, les conditions routières étaient très difficiles en raison des chutes de neige ce qui compliquait son travail. En voyant la moissonneuse à lame rotative d’un voisin, il pensa appliquer le même principe pour l’enlèvement de la neige.

Arthur Sicard invente alors la souffleuse à neige en 1925. Il développa son invention jusqu’en 1927. Puis, son premier « chasse-neige » est acheté par la municipalité d’Outremont la même année.

Le 11 février 1927, le Conseil de ville de Montréal autorise son Service des travaux publics à faire l’essai d’une souffleuse fabriquée par Monsieur Arthur Sicard du quartier Maisonneuve. Une année plus tard, le Conseil de ville du 6 décembre 1928 adopte la résolution suivante: « …que soient achetées de Monsieur Arthur Sicard, deux machines pour l’enlèvement de la neige dans les quartiers excentriques, au prix de $13,000 chacune, suivant la soumission dudit monsieur Sicard, en date du 15 octobre 1928 ».

En 1938, lorsque la Ville de Montréal veut faire l’acquisition de deux autres « chasse-neige », seule la firme Sicard Limitée est en mesure de déposer une soumission. Arthur Sicard propose à la Ville un véhicule ayant les particularités suivantes: « Un scraper combiné, convoyeur, souffleur, tuyau de chargement avec mécanisme approprié à conduite hydraulique, équipé de deux moteurs auxiliaires diésel de 150 à 180 chevaux-vapeur. Deux camions, ayant pouvoir sur quatre roues et d’une capacité de 3½ tonnes, avec super réduction, et pneus 9.75 x 20, simples en avant et doubles en arrières… Nous pourrons vous livrer la marchandise 90 jours après avoir reçu votre commande. »

Le premier établissement est situé sur la rue Adam et ensuite au 1805, rue Bennett. D’ailleurs la rue Sicard, située à deux rues de l’usine est nommée en l’honneur d’Arthur Sicard le 22 mai 1922. Il fonda Industries Sicard à Sainte-Thérèse (Québec) qui a été racheté plus tard par SMI-Snowblast Inc. de Watertown, New-York. Il y a toujours une filiale, Groupe Sicard SSI, à Lac-Brome-Knowlton au Québec, de cette compagnie. La première souffleuse à neige québécoise se trouve maintenant dans un entrepôt du Musée des Sciences et des Technologies d’Ottawa.

Le génial inventeur qui a définitivement modifié nos rapports avec l’hiver, est décédé le 13 septembre 1946.

Source : Wikipédia

Quiz pour gens brillants

Il s’agit d’un quiz pour les gens qui savent tout! Il y a seulement sept questions. J’ai découvert à la hâte que je ne savais pas tout. Ce ne sont pas questions pièges. Ce sont des questions claires avec des réponses directes…

1. Nommez un sport dans lequel ni les spectateurs, ni les participants savent le score ou le meneur jusqu’au déroulement final?

2. Quel point de repère nord-américain célèbre évolue constamment vers l’arrière?

3. De tous les légumes, deux seulement peuvent se produire eux-mêmes pendant plusieurs saisons de croissance. Tous les autres légumes doivent être replantés chaque année. Quels sont ces deux légumes vivaces?

4. Quel fruit a ses graines à l’extérieur?

5. Dans nombreux magasins d’alcool, vous pouvez acheter de l’eau-de-vie de poire, avec une poire réelle à l’intérieur de la bouteille. La poire est entière et mûre, et la bouteille est authentique ; elle n’a pas été coupée ni collée. Comment la poire est-elle entrée dans la bouteille?

6. Il y a 14 signes de ponctuation dans la grammaire française. Pouvez-vous en nommer au moins la moitié d’entre eux?

7. Nommez le seul légume qui n’est jamais vendu congelé, en conserve, transformé, cuit ou sous toute autre forme sauf frais?

Réponses au quiz :

1… La boxe.
2… Les chutes Niagara… La paroi rocheuse est usée d’environ 70 cm chaque année en raison des millions de gallons d’eau qui l’érodent chaque minute.
3… Les asperges et la rhubarbe.
4… La fraise.
5… Elle a grandi à l’intérieur de la bouteille. Les bouteilles sont placées au-dessus de bourgeons de poire et attachées en place sur l’arbre. Quand les poires sont mûres, elles sont coupées à la tige.
6… Point, virgule, deux-points, points de suspension, accents (3), tréma, point-virgule, tiret, trait d’union, apostrophe, point d’interrogation, point d’exclamation, guillemets, crochets, parenthèses et accolades.
7… La laitue.

Bouillon de culture…

Splendide thérémine. Un curieux instrument à découvrir.

Savez-vous ce qu’est un THÉRÉMINE?

Le Petit Robert le définit comme un instrument de musique composé d’un boîtier électronique équipé de deux antennes, que l’on commande à distance avec ses mains pour faire varier les notes et leur volume.

En écoutant la musique d’Ennio Morricone ( Il était une fois dans l’Ouest ), j’ai toujours cru que c’était une voix de femme que j’entendais. Erreur!

Dans ce morceau de musique, on entend en fait un « thérémine ». Selon Wikipedia, le thérémine (theremine ou theremin) est un des plus anciens instruments de musique électronique, inventé en 1919 par le Russe Lev Sergueïevitch Termen, connu sous le nom de Léon Theremin.

Comme la photo de cet article le présente, l’instrument a la particularité de produire de la musique sans être touché par l’instrumentiste. Dans sa version la plus répandue, la main droite commande la hauteur de la note, en faisant varier sa distance à l’antenne verticale.

L’antenne horizontale, en forme de boucle, est utilisée pour faire varier le volume selon sa distance à la main gauche.

Pour en apprécier sa sonorité particulière, je vous invite à cliquer ce lien où vous pourrez admirer le talent de la musicienne Katica Illényi, accompagnée d’un orchestre symphonique, pour jouer ce grand succès d’Ennio Morricone. Du pur plaisir pour les oreilles.

Bouillon de culture…

Quelques subtilités de la langue française

Pour les férus de la langue française et les autres, un petit bijou que vous ne connaissiez peut-être pas; des subtilités de notre belle langue française. Une langue riche, à envier!

Le plus long mot palindrome de la langue française est «ressasser». C’est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.

L’anagramme de «guérison» est «soigneur». C’est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.

«Endolori» est l’anagramme de son antonyme «indolore», ce qui est paradoxal.

«Squelette» est le seul mot masculin qui finit en «ette».

«Où» est le seul mot contenant un «u» avec un accent grave. Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul!

Le mot «simple» ne rime avec aucun autre mot. Tout comme «triomphe», «quatorze», «quinze», «pauvre», «meurtre», «monstre», «belge», «goinfre» ou «larve».

«Amour», «délice» et «orgue», ont la particularité d’être de genre masculin et qui deviennent féminin à la forme plurielle. Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l’amour au pluriel. C’est ainsi!

«Oiseaux» est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x] .

«Oiseau» est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles.

Bouillon de culture : le corps humain

Le corps humain ; une précision et une complexité incroyable

Le corps humain est, sans contredit, la machine la plus complexe de toute la planète. Les énoncés qui suivent sont là pour en témoigner. Voilà pourquoi il faut prendre soin de cette incroyable création qu’est notre corps, et apprendre à apprécier les choses qu’il fait pour nous chaque jour. Voyez par vous-même…

Les muscles qui permettent à vos yeux de bouger se contractent environ 100 000 fois par jour. Si vous voulez faire travailler vos jambes autant, il vous faudrait marcher à peu près 80 kilomètres.

Votre nombril abrite des milliers de bactéries qui forment un écosystème complet, aussi riche que celui d’une forêt pluviale tropicale.

Dans votre vie, vous produirez environ 23 600 litres de salive, assez pour remplir deux piscines.

Notre nez peut se souvenir de 50 000 odeurs différentes.

Si la terre était plate, nous pourrions apercevoir une bougie à 50 kilomètres à l’œil nu.

Près de 90% des cellules qui composent notre corps ne sont pas d’origine humaine. La majeure partie de la masse de notre corps provient de champignons et de bactéries.

Nos muscles sont bien plus puissants que nous le pensons. Notre force est limitée pour empêcher nos muscles et nos tendons de se déchirer et de se blesser. Lors d’une poussée extrême d’adrénaline, cette limite est enlevée pendant un bref instant. Voilà pourquoi certaines personnes ont pu soulever des voitures ou des rochers qu’ils n’auraient jamais pu faire bouger en temps normal.

Un être humain adulte est composé, en moyenne, de 7,000,000,000,000,000,000,000,000,000 (7 quadrilliards) d’atomes.

L’œil humain peut distinguer 10 million de différentes teintes et nuances de couleurs. Il perçoit une plus grande quantité d’informations que n’importe quel télescope jamais construit à ce jour.

Nous ne sommes pas les animaux les plus rapides de la planète. Par contre, nous battons de loin, n’importe quelle autre espèce à la course d’endurance! Il y a bien longtemps, cela était d’ailleurs notre technique de chasse principale : nous poursuivions un animal à la trace pendant des jours, en le pistant implacablement jusqu’à ce qu’il s’écroule d’épuisement.

Croyez-le ou non, notre corps brille dans le noir. Seulement, la lumière que nous émettons est 1000 fois plus faible que celle que notre œil peut percevoir.

Les bébés ont 60 os de plus que les adultes.

L’amour est une drogue. Grâce à lui, le cerveau libère les mêmes hormones et neurotransmetteurs que lorsqu’on consomme des amphétamines.

Nous partageons 50% de notre ADN avec la banane.

Notre cerveau peut produire assez d’électricité pour faire fonctionner une ampoule.

Au cours de notre vie, nous passons 10% de notre temps éveillé avec les yeux fermés parce que nous clignons des yeux.

Le muscle le plus puissant du corps humain est le muscle masséter (le muscle élévateur du maxillaire inférieur qui sert à la mastication).

Si le cerveau humain était un ordinateur, il pourrait faire 38 000 billions d’opérations par seconde. Le super-ordinateur le plus puissant du monde, BlueGene, peut accomplir seulement 0,0002% de cette performance.

Notre corps produit 25 millions de cellules chaque seconde. Toutes les 13 secondes, vous produisez plus de nouvelles cellules qu’il n’y a d’habitants aux États-Unis.

Notre cerveau est capable, en théorie, de lire jusqu’à 1000 mots par minute.

Nous perdons environ 18 kilos de peau au cours de notre vie.

Bouillon de culture…

Et si on s’instruisait un peu? Quand on parle d’hygiène, comment on la soignait au 17e siècle?

Imaginez un seul instant comment était la vie à cette époque… Même « La chambre du Roi » n’avait pas de salle de bains.

Les salles de bain telles que nous les connaissons aujourd’hui n’existaient pas encore, pas plus que les déodorants ou le papier hygiénique. Mais on usait force parfum, et pour cause…

Les excréments humains étaient déposés dans un « crachoir » ou un « pot de chambre » et, le matin, on les jetait par les fenêtres du palais.

En hiver, surtout, les gens évitaient de s’approcher de trop près les uns des autres à cause de la mauvaise odeur qu’ils répandaient car, le froid étant là, ils ne prenaient pas de bains. Le premier bain de l’année était pris au mois de mai.

Lorsqu’ils se baignaient, c’était dans une énorme baignoire en métal, remplie d’eau chaude. Le chef de famille avait le privilège du premier bain dans de l’eau propre. Ensuite, et sans changer l’eau, suivaient les hommes de la maison, toujours en tenant compte des âges, les plus âgés en premier. Suivaient ensuite les femmes, toujours selon leur âge puis, finalement, les enfants.

Les bébés étaient les derniers à être baignés. Quand c’était leur tour, l’eau était tellement sale qu’il était littéralement possible de perdre un bébé dans la baignoire. De là est née l’expression « Jeter le bébé avec l’eau du bain. »

La plus grande partie des mariages avait lieu en mai car, à cette époque, l’odeur des gens était à peu près supportable. Pourtant, pour masquer ces mauvaises odeurs, les fiancées portaient d’énormes bouquets de fleurs destinées à masquer les effluves émanant de leurs parties intimes.

On pense que c’est pour cette raison que « Mai est le mois des fiancées » et que c’est à cette époque que les fiancées ont commencée, à porter de gros bouquets de fleurs.

Et les Fêtes? Durant ces jours, dans la cuisine du palais on pouvait préparer des banquets pour 1500 personnes, sans eau courante et sans avoir la plus élémentaire hygiène.

Dans les salles, avec des toits sans plafond, les poutres qui les soutenaient étaient un endroit idéal où se réfugiaient chiens, chats, souris ainsi que toutes sortes d’insectes.

Lorsqu’il pleuvait, les infiltrations d’eau obligeaient les animaux à sauter dans la salle et c’est ainsi qu’est née l’expression « Il pleut des chats et des chiens. »

La noblesse et les gens nantis utilisaient des plats d’étain. Certains types d’aliments oxydaient ce métal et causaient de nombreux décès par empoisonnement.

On utilisait également des coupes en étain pour la bière ou le whisky et cette combinaison laissait parfois l’individu dans une espèce de narcolepsie induite par le mélange de la boisson alcoolisée et de l’oxyde d’étain.

Pensant que la personne était morte, on préparait les funérailles. Le corps était placé sur une table de la cuisine et, pendant quelques jours, la famille restait à ses côtés, mangeant, buvant, attendant surtout pour voir s’il se réveillait. S’il ne se réveillait pas, on faisait les funérailles et, de nouveau, on montait la garde à côté du cercueil.

À cette époque, surtout en Angleterre où le territoire était restreint, il n’y avait pas toujours une place pour enterrer les morts, et à cause de cela, au bout d’un certain temps, les cercueils étaient ouverts. Les os étaient placés dans un ossuaire, et le cercueil servait pour un autre cadavre.

Parfois, lorsqu’on ouvrait les cercueils, on voyait des traces de griffures sur l’intérieur du couvercle. Cela signifiait que les morts n’étaient parfois pas tout à fait morts au moment où on les avait ensevelis.

Surgit alors l’idée d’attacher une cordelette de tissu au poignet de la personne décédée, laquelle traversait le couvercle du cercueil par un petit trou. À l’autre extrémité, on attachait une clochette. Après l’enterrement, une personne restait de garde près de la tombe, pendant quelques jours.

Si la personne se réveillait, le moindre mouvement de sa main faisait sonner la clochette, Ainsi naquit l’expression que nous utilisons de nos jours lorsque nous disons « J’ai été sauvé par la cloche. »

Enrichir vos connaissances

Peut importe l’âge qu’on a, nous avons toujours quelque chose à apprendre. Alors voici, pour votre bon plaisir, quelques réponses à des questions que vous êtes probablement déjà posées.

En moyenne les gens ont davantage peur des araignées que de la mort.

Les ours polaires sont sourds.

Les papillons goûtent avec leurs pieds.

La pression que crée le cœur humain, en battant, est suffisamment forte pour lancer le sang à 10 mètres de hauteur.

Les éléphants sont les seuls animaux qui ne peuvent pas sauter.

L’orgasme d’un sanglier dure 30 minutes.

Le muscle le plus fort du corps est la langue.

Le crocodile ne peut pas tirer la langue.

La fourmi peut soulever 50 fois son poids. Elle peut aussi traîner 30 fois son propre poids.

Chaque Roi d’un jeu de cartes porte le nom d’un grand Roi de l’histoire. Pique; le Roi David. Trèfle; Alexandre Le Grand. Cœur; Charlemagne. Finalement Carreau; Jules César.

L’huître a le cerveau plus petit que ses yeux.

Il est impossible d’éternuer les yeux ouverts.

Le cri du canard (Coin coin) ne provoque pas d’écho, et personne ne sait pourquoi.

Les humains et les dauphins sont les seules espèces qui pratiquent le sexe aussi pour le plaisir.

Un cafard peut vivre neuf jours sans tête, jusqu’à ce qu’il meure finalement de faim.

L’étoile de mer n’a pas de cerveau.

Si le cheval d’une statue équestre a deux jambes en l’air, le cavalier est mort au combat. S’il a un seul antérieur soulevé, le cavalier est mort de la suite de ses blessures reçues au combat. Enfin, si les quatre sabots touchent le socle, l’honoré est mort de mort naturelle.

Les droitiers vivent en moyenne neuf ans de plus que les gauchers.

La puce peut sauter 50 fois la longueur de son corps. C’est comme si une personne sautait la longueur d’un stade de foot.

Cervantès et Shakespeare sont considérés comme les plus grands auteurs de la littérature espagnole et anglaise respectivement. Ils moururent tous les deux le 23 avril 1616.

Les moustiques ont des dents.

Il nous a fallu 20 siècles pour calculer la distance entre la terre et le soleil (149 400 00 km). Pourtant, il suffisait de multiplier par 1.000.000.000 la hauteur de la pyramide de Kheops, construite 30 siècles avant nous.

Dans l’ancienne Angleterre les gens ne pouvaient pas avoir des relations sexuelles sans le consentement du Roi (à moins que ce soit un membre de la famille royale). Quand les gens voulaient un enfant, ils devaient donc solliciter une permission du monarque qui leur livrait alors une plaque à accrocher sur leur porte, et qui disait : Fornication Under Consent of the King (F.U.C.K.). Ce qui explique l’origine du mot.

Quand les Anglais sont arrivés en Australie, ils ont été étonnés de voir un étrange animal qui faisait des bonds incroyables. Immédiatement, ils appelèrent un indigène et l’interrogèrent au moyen de signes. Ils notèrent que les indigènes disaient «Kan Ghu Ru» qu’ils ont transcrit par «kangourou». Or, les linguistes détermineront quelques temps après, que les indigènes voulaient dire : Je ne comprends pas.

Durant la guerre de sécession, quand les troupes se repliaient sur leurs quartiers sans aucune perte, on inscrivait sur une grande ardoise «0 Killed» (zéro mort). Et c’est de là que provient l’expression O.K. pour dire que tout va bien.

Les conquistadores demandèrent aux indigènes du Yucatan, au Mexique, comment s’appelait ce lieu. Ils répondirent : Yucatan. Ce qui signifiait «je ne suis pas d’ici».

Le mot «cimetière» provient du grec koimetirion qui signifie dortoir.

Thomas Edison, l’inventeur de l’ampoule électrique, craignait l’obscurité.

Un chat a 32 muscles dans chaque oreille.

Le briquet a été inventé avant l’allumette.

Les escargots peuvent dormir 3 ans.

Il est impossible de se lécher le coude.

80% des personnes qui ont lu l’affirmation précédente, essaient de se lécher le coude.

Merde!

Votre ami est à la veille de passer un examen. Pour l’encourager, vous lui exprimez un souhait en lui disant « Merde! ». Pas « Bonne chance », mais « Merde! »

Pourquoi on dit « MERDE » pour souhaiter la chance? D’où vient l’origine de l’expression « Merde » pour dire bonne chance? Voici l’explication.

À la fin du 19e siècle, les bourgeois et les aristocrates se déplaçaient en calèche pour se distraire et aller voir les pièces de théâtre. À cette époque, les stationnements n’existaient pas et les chevaux stationnaient devant les théâtres, faisant leurs besoins sans complexe et sans retenue. On imagine l’amoncellement des crottins dans les rues et les places des villes.

Ce beau monde avait beau faire attention où il mettait les pieds. La probabilité de marcher sur la merde des chevaux était inévitable. D’autant plus que les rues étaient mal éclairées le soir.

La moquette des théâtres était souillée par les pieds des spectateurs qui avaient marché dans le crottin. L’importance de la souillure prouvait que la pièce avait du succès. Ce qui revient à dire que, plus il y avait de merde, plus c’était bon signe.

Voilà comment, au fil du temps, l’expression « Merde » est passée dans le langage courant pour souhaiter le succès à qui en a besoin.

Bouillon de culture

Les inventeurs québécois – Marcellus Gilmore Edson (1849-1940)

L’INVENTION DU BEURRE D’ARACHIDES

Le beurre d’arachide est une pâte à tartiner à base d’arachides. Il est très consommé en Amérique du Nord, aux Pays-Bas et utilisé abondamment dans la culture culinaire africaine.

Vocabulaire
Le beurre de cacahuètes est nommé peanut butter en Amérique du Nord anglophone. En Europe et en Afrique, il est appelé beurre d’arachide, beurre d’arachides ou, avec des variantes orthographiques : beurre de cacahuète, cacahuètes, cacahouète ou cacahouètes.

Au Canada francophone, il est appelé beurre d’arachide, beurre d’arachides ou, en langage familier, beurre de peanuts, souvent orthographié beurre de pinottes.

Préparation
Le beurre de cacahuètes est dit naturel lorsqu’il ne contient aucun autre ingrédient. À température ambiante, l’huile d’arachide se sépare de la pâte et se retrouve sur le dessus. Le consommateur mélange le plus souvent les deux parties. Une fois entamé, le beurre d’arachide naturel se conserve un à deux mois au réfrigérateur et seulement une semaine à température ambiante. Le beurre de cacahuètes se présente sous deux formes : « crémeuse » (creamy en anglais) ou « croquante » (crunchy en anglais), selon le degré de broyage des arachides. Ainsi, une texture croquante contient plus de morceaux.

Différentes recettes ont été commercialisées au fil des années. L’huile d’arachide est extraite et remplacée par d’autres huiles (palme, canola) et divers ingrédients qui permettent son homogénéisation et une conservation prolongée. Ces recettes incluent le plus souvent l’adjonction de sucre, de sel, d’arômes et de divers ingrédients destinés restaurer les propriétés nutritives initiales du produit.

Histoire
D’abord originaires du Mexique, les arachides se sont propagées partout dans le monde grâce à leurs qualités nutritives. Plus tard, c’est aux États-Unis que cet aliment est devenu très populaire à cause de son faible coût et de sa valeur nutritive.

Le beurre de cacahuètes remonte à 1884 lorsqu’il fut breveté par un pharmacien canadien, le Montréalais Marcellus Gilmore Edson. Six ans plus tard, en 1890, dans le cadre d’une expérience, un médecin américain, George A. Bayle Jr., moulut des arachides en vue d’obtenir une pâte qui servirait de substitut alimentaire riche en protéines pour les personnes n’ayant pas de bonnes dents. Vers la même période, John Harvey Kellogg à Battle Creek, dans le Michigan, créa un beurre de cacahuètes comme source végétarienne de protéines. Son frère Will Keith Kellogg créa peu après la Sanitas Nut Company qui commercialisa ce produit. Les frères Kellogg obtinrent en 1895 le brevet de cette invention. Toutefois, malgré leur brevet américain, ce ne sont pas les frères Kellogg qui ont inventé le beurre de cacahuètes.

Celui-ci est très consommé aux États-Unis et au Canada mais il n’a été introduit sur le marché mondial qu’en 1904. Selon le US National Peanut Board, le beurre de cacahuètes a fait sa première apparition dans le monde à l’exposition universelle de Saint-Louis, grâce à C.H. Summer. Le produit a gagné la faveur des consommateurs, soulignant ainsi l’énorme potentiel de cette pâte à tartiner, toutefois, il demeure très peu consommé en Europe.

Consommation
Aux États-Unis et au Canada, le beurre de cacahuètes est un aliment de base. Selon les statistiques, 89 % des ménages américains et canadiens en consomment. De surcroît, environ le tiers de la récolte d’arachides des États-Unis sert à la fabrication de beurre de cacahuètes. Le principal producteur américain de beurre de cacahuètes est J.M. Smucker Co. L’entreprise peut produire 250 000 pots chaque jour.

Aux Philippines, le plus important fabricant de beurre de cacahuètes est Unilever Bestfoods (anciennement California Mfg. Co. Inc.). En Afrique, c’est surtout la marque Dakatine qui est consommée. À La Réunion, la marque est même devenue le nom générique du beurre de cacahuètes. Au Canada, le fabricant le plus important de beurre de cacahuètes est Kraft.

Commerce
Les principaux pays producteurs sont : la Chine (39%), l’Inde (22%), les États-Unis et le Nigéria avec 5% chacun, puis le Sénégal, les Philippines et le Vietnam avec 1% chacun. Les principaux exportateurs sont les États-Unis, l’Argentine, l’Inde, la Chine, le Vietnam et l’Afrique du Sud avec un volume exporté total d’environ 1,2 millions de tonnes. Les États-Unis sont le premier exportateur mondial bien qu’ils ne produisent que 5% du total mondial.

En Europe, les quantités consommées sont très faibles, excepté en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. La France est exportatrice nette de beurre de cacahuètes, mais les quantités en cause sont faibles. En 2014, 40 tonnes ont été importées et 314 tonnes exportées mensuellement.

Source : Wikipédia

Pour votre culture, saviez-vous que…

questionIl n’y a pas d’âge pour apprendre et les quelques énoncés qui suivent vous permettront peut être de percer des mystères ou d’obtenir des réponses à vos interrogations. Une chose est cependant certaine, après cette lecture passionnante, vous serez assurément plus érudit…

L’expression « Il vente à écorner les boeufs » vient du début du siècle lorsque les fermiers devaient couper les cornes des boeufs. Ils choisissaient des journées de grand vent. Ceci avait pour effet de favoriser la cicatrisation et du même coup, d’empêcher les mouches de contaminer les plaies. Les mouches ne volent pas par journée de grand vent. Voilà!

À l’origine, le Coca-Cola était vert.

Il y a chaque jour plus de billets imprimés pour le Monopoly que pour le Trésor américain.

Les hommes peuvent lire une plus petite écriture imprimée que les femmes, par contre, les femmes entendent mieux.

Le pourcentage du continent africain encore sauvage est de 28%, alors que celui du continent nord-américain est à 38%.

Les plus jeunes parents au monde avaient 8 et 9 ans et vivaient en chine en 1910.

Le plus jeune Pape était âgé de 11 ans.

Sur tous les jeux de cartes, les 4 Rois représentent les 4 grands Rois de l’histoire: Pique – le Roi David. Trèfle, Alexandre Le Grand. Coeur, Richard Coeur de Lion et Carreau, Jules César.

111.111.111 x 111.111.111= 12.345.678.987.654.321.

Lorsque vous croisez une statue équestre dans un parc, si le cheval a ses deux jambes en l’air. le personnage représenté est mort au combat. Si une seule jambe est en l’air, le personnage est mort des suites de blessures reçues au combat. Finalement, si es 4 jambes sont au sol, le personnage est mort de cause naturelles. En passant, le cheval a des jambes, et non des pattes.

Qu’est-ce qui se produit le plus souvent au mois de décembre que dans n’importe quel autre mois? La conception.

Si on épelle tous les nombres en anglais (one, two three, four…) jusqu’où faut-il aller pour trouver la lettre A? 1000 (one thousand).

Quel est l’aliment qui ne se gâte pas? Le miel.

Qu’ont en commun les gilets pare-balle, les escaliers de secours, les essuie-glaces et les imprimantes laser? Tous ont été inventés par des femmes.

Une coutume vieille de 4 000 ans, à Babylone, voulait que pendant le mois qui suivait un mariage, le père de la mariée devait offrir à boire à son beau-fils autant de mead qu’il pouvait. Le mead était une bière à base de miel, et comme le calendrier était basé sur les cycles lunaires, cette période était appelée le mois du miel, d’où, de nos jours vient la Lune de Miel!

Sous l’Ancienne Angleterre, si on n’était pas membre de la famille royale, on ne pouvait pas avoir de relations sexuelles sans l’accord du Roi. Pour avoir un bébé, il fallait demander audience auprès du Roi, qui vous remettait un panneau à clouer sur votre porte pendant le rapport. Sur le panneau était écrit F.U.C.K. pour Fornication Under Consent of King. Vous connaissez maintenant l’origine de ce mot.

Les Écossais ont inventé un jeu il y a des années. Il était intitulé : Gentlemen Only, Ladies Forbidden (Réservé aux hommes, interdit aux femmes)… GOLF! C’est ainsi que ce mot est entré au dictionnaire.

Voilà! Je vous l’avais bien dit que vous seriez plus érudit.