Avez-vous vu les bobettes à Marcel ?

Bobettes sexyMarcel, c’est mon ami, avec sa conjointe Carole bien évidemment. Ils viennent de déménager sur la Rive-Nord et sont pris dans les boîtes, sans télé, sans internet et dans un environnement de contenants de peinture de toutes les couleurs modes qu’on s’empresse d’étendre à quatre couleurs par appartement… selon le plan de la designer.

Toujours est-il que Marcel a passé une bonne partie de la journée à chercher ses fameuses bobettes. C’est assez surprenant, le connaissant comme un être super méticuleux et ordonné… Il n’a rien trouvé ! Faux, il a trouvé ses dents. Pour le moment, il ne sent pas encore la mousse de bobettes, mais ça viendra s’il ne peut mettre la main sur ces précieux vêtements érotiques.

Sur le trajet du retour, j’ai fouillé quelques fossés sans succès. Un regard furtif le long de la route… Toujours rien ! Alors ouvrez l’œil entre la Rive-Sud et la Rive-Nord, au cas ou ! Elles sont dans un sac dont il ne se rappelle plus la couleur. Par contre, selon Carole, il semble qu’elles soient sexy. Pas le sac…, les bobettes ! Ne les conservez pas parce qu’elles ne font pas de bonnes guenilles. Rendez-les à Marcel sans tarder. Il sera facile à reconnaître parce qu’il ne portera plus de culottes d’ici deux ou trois jours.

Où sont-elles passées ? Est-ce qu’il est victime d’un vol de la part d’une admiratrice n’ayant pu résister à ces dessous masculins, d’une mauvaise blague, ou de l’obsession d’un mâle qui les a piquées, jaloux de ne pouvoir s’en payer des semblables ? Peut-on soupçonner le facteur ? Non, il vient juste de déménager. Le livreur de journaux ? Impossible il est abonné au journal en ligne. Alors c’est un mystère et il aimerait bien les retrouver avant que celle qu’il porte présentement, ne tienne debout toute seule.

C’est urgent parce que l’ami Marcel tient mordicus à protéger ses bijoux de famille dans quelque chose de propre, sinon, il devra fouiller dans ses économies pour s’en acheter d’autres. Je lui ai suggéré d’en informer la police qui passe souvent dans son coin, surtout la nuit.

Voilà ! Le message est passé à la population. À vous de jouer !