Exhibitionnisme vs voyeurisme

allaitement-maternelLes femmes s’approprient la tendance d’allaiter en public, sans discrétion et devant un public quelques fois gêné ou intimidé par l’action comme telle. Lorsque les plaintes fusent, elles font front commun et s’adonnent à un allaitement collectif pour démontrer leur solidarité et leur désir de poursuivre cette naturalité.

Le fait d’allaiter son enfant existe depuis que le monde est monde et n’est pas remis en question. Est-ce qu’on doit le faire partout, où dans un endroit discret, à l’abri des regards et dans un calme absolu ? Voilà la question ! On dit que le bébé doit boire, au sein ou au biberon, dans le calme, loin du bruit. De plus, il est possible d’extraire le lait maternel pour le mettre dans le biberon pour une utilisation planifiée dans le temps. Alors, pourquoi donner le sein dans un lieu public, dans un environnement moins propice et souvent bruyant où elles peuvent être épiées, vues et admirées ?

Pour certaines personnes, le geste est dérangeant, inconfortable pour ceux à proximité qui ne savent plus où regarder, alors que pour d’autres ça ne change rien. Les hommes surtout, ont l’impression de se déguiser en voyeurs. Parce que je pense que pour allaiter en public, il faut être un peu beaucoup exhibitionniste. C’est connu, la femme utilise savamment son pouvoir de séduction de toutes les manières et celle-ci en est une. On n’a qu’à regarder leur façon de s’habiller, de regarder, de se démarquer, tout est séduction. C’est un réflexe, la femme veut plaire et elle l’exprime avec son corps. Avez-vous vu souvent des mères obèses allaiter en public ? C’est plutôt le contraire qui se produit.

Et si les curieux, s’installaient juste à côté de la mère qui allaite pour apprécier ce spectacle intime entre elle et son enfant. Est-ce que l’inconfort ne serait pas inversé ? Est-ce que ce ne serait pas dérangeant pour elle ? Je crois que oui ! On accuserait les spectateurs de voyeurisme. Le boire est prévisible et la mère peut planifier ses sorties en fonction de celui-ci.

Je n’ai absolument rien contre l’allaitement mais je suis d’avis qu’on doit le faire dans un endroit prévu à cet effet et la maison devrait être le meilleur choix. Un moment si privilégié doit se vivre dans la plus stricte intimité, au même titre que faire l’amour à son ou sa partenaire. Une question de gros bon sens.