Conseils avant-départ pour les snowbirds

Évitez qu’une belle aventure ne se transforme en « fait divers » dont vous seriez la vedette.

Vous portez bien votre nom. Dès l’automne, vous sentez l’appel de la migration saisonnière. C’est plus fort que vous! Pour éviter qu’une belle aventure ne se transforme en « fait divers » dont vous seriez la vedette, prenez connaissance des 4 incontournables pour le voyage.

Assurance adéquate

Une assurance voyage couvre généralement la majorité des frais d’assurance maladie dans le monde, contrairement à la « carte soleil » ou à vos assurances collectives. Assurez-vous donc d’être bien protégé en cas de maladie ou d’accident car les coûts peuvent grimper rapidement, particulièrement aux États-Unis où ils sont les plus élevés dans le monde. Une seule journée d’hospitalisation coûte en moyenne 8 000$US et, dans certains cas, le coût peut atteindre 35 000$US.

Un contrat d’assurance voyage doit couvrir la durée complète du voyage. De la date de départ à la date de retour dans la province de résidence. Autrement, le contrat n’est pas valide.

Vous prolongez votre séjour? Avisez votre assureur le plus rapidement possible car vous ne serez plus couvert à compter de la date initialement prévue pour le retour. Vous avez jusqu’à cette date pour l’en informer.

Vous êtes membre de Desjardins? Vous profitez du service d’Assistance voyage où que vous soyez dans le monde, 24 heures par jour, 7 jours par semaine, avant et pendant le voyage, à l’extérieur de la province de résidence et à l’étranger.

Blessures ou trouble de santé instable

La fameuse exclusion pour les blessures ou les troubles de santé instables, connue sous le nom de « maladies préexistantes », mérite d’être bien comprise. Vous avez déclaré une maladie ou un trouble de la santé dans votre questionnaire médical et votre médecin vous a dit que vous pouviez voyager? C’est tout de même votre assureur qui déterminera votre admissibilité à cette protection car une période de stabilité de quelques mois avant le départ est toujours exigée.

Évitez les mauvaises surprises, lisez bien votre contrat pour vous assurer qu’une blessure ou une maladie existante avant le départ sera couverte lors du voyage car les exclusions et les limites peuvent varier d’un assureur à l’autre.

Questionnaire médical

Pour déterminer votre admissibilité et le montant de la prime que vous paierez pour votre assurance voyage, vous aurez fort probablement à répondre à un questionnaire médical. L’exactitude des informations fournies est primordiale. N’hésitez pas à consulter votre médecin pour donner l’heure juste. Une fausse déclaration pourrait entraîner un refus de prestations et même l’annulation complète du contrat.

C’est connu, répondre au questionnaire médical amène son lot d’inquiétude. Pour réduire cette inquiétude, Desjardins propose désormais un contrat annuel renouvelable jusqu’à 4 ans sans nouveau questionnaire à remplir. Ainsi, un changement dans l’état de santé n’augmentera pas la prime.

Limite d’un long séjour à l’étranger

Pour être couvert par le régime d’assurance maladie, vous devez être présent dans votre province de résidence plus de la moitié de l’année. Vous devez totaliser moins de 183 jours d’absence dans une même année civile, c’est-à-dire du 1er janvier au 31 décembre d’une même année. Les séjours de 21 jours ou moins ne comptent pas dans ce calcul, tout comme les journées de départ et de retour.

Si vous ne respectez pas cette condition, vous cessez d’être couvert par le régime d’assurance maladie pour toutes les années civiles où vous vous absentez 183 jours ou plus. Vous n’êtes pas admissible à l’assurance voyage non plus si vous n’êtes pas couvert par la Régie de l’assurance maladie du Québec. La Régie vous demandera de rembourser le coût des services de santé reçus pendant cette période.

Bien que la limite de jours autorisés à l’extérieur de la province de résidence soit de 182 jours pour la majorité des provinces canadiennes, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick et la Colombie-Britannique autorisent jusqu’à 212 jours.

Source : Adèle Manseau | Mouvement Desjardins

2 réflexions au sujet de « Conseils avant-départ pour les snowbirds »

    • Oui ma chère Sylvie… Mais tous n’ont pas cette chance et doivent souscrire à une assurance-voyage. Ce message se veut d’intérêt général. Merci de ton commentaire et toutes mes salutations.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s