La force de la nature

Les ouragans qui frappent les Caraïbes depuis le début de septembre, sont terrifiantes. On a pu constater les dégâts majeurs à St-Martin, Cuba et autres îles avoisinantes, sans oublier la Floride et plus particulièrement les Keys, Naples et Fort Myers.

Si on veut évaluer les vents, on doit se rabattre sur les reportages aux bulletins de nouvelles télévisés qui se limitent aux dommages, à la destruction et à la dévastation que la nature laisse sur son passage. Quand on est en mesure de voir la puissance phénoménale des éléments, on ne peut qu’en conclure qu’il n’existe pas de force naturelle plus intense que tout ce qu’on peut imaginer.

On voit les édifices, voitures et solides constructions se désintégrer et s’effondrer comme de vulgaires jeux de cartes. Quelqu’un m’a fait parvenir une vidéo qui donne une horrifiante idée de ce que les éléments peuvent provoquer comme désolation. Bon visionnement ici.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s