Ça sent les élections…

YGRECK

Et dire qu’on en a pour une grosse année à écouter toutes sortes de sornettes, des promesses et des paroles en l’air, avant les prochaines élections provinciales au Québec. Ce qui n’était pas possible hier le devient et ce n’est que la pointe de l’iceberg. La première promesse est venue de Gaétan Barrette, notre super ministre de la Santé qui trouvait, il n’y a pas si longtemps, qu’un bain par semaine pour nos aînés en CHSLD était amplement suffisant et voilà qu’il en promet deux… une fois élu.

Hier, Denise Bombardier en a fait un article très intéressant dans les pages d’opinions du Journal de Montréal et je m’en voudrais de ne pas le partager avec vous… au cas où vous l’auriez manqué. J’Y est même ajouté la caricature de YGRECK, toute aussi pertinente.

Deux bains pour les vieux

Victoire! Voilà pourquoi les Québécois sont si fiers de leur gouvernement et d’eux-mêmes par extension. Ce coup de maître, ce dernier étant bien sûr le ministre de la Santé, le docteur Gaétan Barrette, est la métaphore la plus révélatrice du Québec post-moderne.

Elle nous en dit long sur notre traitement des vieux, ces bons à rien dans le contexte actuel où l’efficacité et l’utilité sont des valeurs primordiales. Barrette, du haut de son titre de docteur, n’avait-il pas déclaré qu’un bain par semaine était suffisant et que, de toute façon, les vieux refusaient ce service? L’argument était de taille puisque le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est remplacé par le droit de la personne à disposer d’elle-même.

INCURIE

Les vieux qui peuvent voter retrouvent donc une utilité à un an des élections. Mais cela n’empêche pas que dans les polémiques, le vieux est défavorisé. J’en ai fait moi-même l’expérience cette semaine en dénonçant l’incurie scandaleuse des responsables de l’éducation, qui dure depuis des décennies, et quel que soit le parti qui détenait le pouvoir. Le résultat est affligeant : la moitié des futurs enseignants échouent à leur examen obligatoire de français écrit à la fin de leur cycle d’études à l’université.

Mes détracteurs m’ont accusée d’attaquer le Québec, donc d’être une mauvaise Québécoise, et surtout d’être déconnectée (c’est-à-dire vieille) de la réalité d’aujourd’hui, à savoir d’un monde où l’apprentissage de la langue est secondaire par rapport à la capacité de se servir de la quincaillerie technologique, le nouvel eldorado qui transforme l’être humain en robot instrumentalisé par les nouveaux dictateurs du pouvoir de l’intelligence artificielle.

Avec l’âge, je me vois accuser de nostalgie. Car toute tentative de retourner dans le passé pour comprendre le présent, seule façon d’imaginer l’avenir, est décriée. Et c’est bien pourquoi le Québec du «Je me souviens» est moribond sur la scène du mondialisme culturel et financier puisqu’il devient impossible de transmettre l’héritage collectif dont la langue fut un des piliers jusqu’à aujourd’hui.

FAILLE

Comment peut-on justifier cette faille profonde qu’est l’incapacité de générations à écrire correctement en prétendant que le français serait la cause de cet échec? Ce serait une langue trop complexe, trop nuancée – Réjean Parent, mon confrère en chronique, la dit opaque, qualificatif surprenant – trop académique, trop sublime à vrai dire dans son génie. Que des Québécois, dont Réjean Parent, ex-dirigeant du syndicat des enseignants, apportent pareil argument donne envie d’aller se jeter dans le majestueux fleuve Saint-Laurent pour se ressaisir.

Deux bains pour les vieux, un comité sur le racisme systémique, des cours d’initiation sexuelle à l’école – en lieu et place des dictées? – une candidate libérale dans Louis-Hébert qui défend la burqa, voilà la gouvernance au quotidien d’un PLQ à la fois clientéliste et arrogant.

L’année qui vient sera celle des promesses, des arrière-pensées, de la démagogie emballée dans un discours rationnel. Et nombre de Québécois jeunes et vieux seront encore et toujours les dindons d’une farce électorale.

Une réflexion au sujet de « Ça sent les élections… »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s