Un monde de fou

Quand je prends connaissance de tout ce qui se passe dans ces Amériques, je ne regrette pas d’être né à une autre époque. Cette époque où aucun mot était transformé ou tabou. On appelait un chat, un chat, les non-voyants étaient des aveugles et les malentendants, des sourds. Tout s’est transformé.

La politique est corrompue et il faut bien peser nos mots avant d’ouvrir la bouche. Suis-je raciste ? D’une certaine manière oui ! Comme tout le monde peu importe la race, la couleur de la peau, la nationalité. Si c’était le contraire, nous serions tous égaux, non confinés dans des réserves ou des quartiers.

Les Noirs crient au racisme ! Allez dans les quartiers Noirs des États-Unis… les ghettos, les Blancs n’y sont pas les bienvenus. Si ce n’est pas du racisme, c’est quoi. Même phénomène chez les Autochtones ! Le fait d’ériger des barricades pour empêcher la chasse et la pêche des Blancs sur leur territoire, c’est aussi du racisme. Le mot est très large par interprétation. Qu’il soit systémique ou non, ça n’y change rien et tant qu’il y aura des humains entêtés, le racisme perdurera, parce qu’il demeure un état d’esprit personnel.

Par les temps qui courent, on parle de liberté, de droits et plus rien n’est autoritaire. Les gouvernements marchent constamment sur des œufs parce que tout ce qui est décidé est contesté. On profite à outrance de la Charte canadienne des droits et libertés qu’un certain Pierre-Elliott Trudeau a osé imposer, le 4 novembre 1981, aux Canadiens, en catimini, et sans l’accord de notre premier ministre de l’époque; René Lévesque.

Il manque un mot rempli de sens civique à cette Charte… celle des DEVOIRS que tout citoyen doit respecter. Pour ajouter l’insulte à l’injure, on a baptisé l’aéroport de Dorval; Pierre-Elliott Trudeau. Il faut qu’ils nous haïssent en tab… Et on est pogné avec le fils, qui porte les mêmes gênes.

Hélas, on voit le résultat aujourd’hui. Nous avons ouvert notre immigration à toute la terre entière, sans contrôle des individus, dont certains, je dis bien certains, profitent de notre naïveté pour revendiquer n’importe quoi, pour faire ici, ce qu’ils ne pouvaient ou n’oseraient faire dans leur pays d’origine. Le Canada et le Québec… ces belles terres d’accueil invitantes. La France a fait la même chose depuis longtemps et on voit maintenant les résultats, principalement avec les islamistes.

Non ! J’aimais définitivement mieux mon époque et je plains la vie des mes petits enfants et leur progéniture. On dit que l’avenir est prometteur d’un monde meilleur… j’en doute !

Simplement pour vous démontrer où nous en sommes rendus, je vous invite à prendre connaissance du texte de Richard Martineau, dans le Journal de Montréal d’hier, sa liste noire , où il énumérait tous les mots et expressions (159 exactement) que nous devrons nous abstenir de dire à l’avenir… ahurissant ! Et tout ça, suite à l’interdiction de dire le mot NÈGRE, et à l’incompréhension malheureuse du geste de la professeure de l’Université d’Ottawa, posé dans un cadre historique et académique.

Chez nos voisins Français, un professeur l’a payé de sa vie, par un illuminé désaxé et fou furieux. Nous sommes rendus là… avec une pandémie planétaire pernicieuse en guise de dessert.

4 réflexions sur “Un monde de fou

  1. Michel Godin

    J ai lue cette chronique avec beaucoup d intérêt .Exactement ma vision de la situation actuelle .Oui un Chat c est un Chat……..j ai de la difficulté avec le ( Politically Correct).Malheureusement pour notre progéniture …oui et non ….cela fera partie de leur façon d’être .

    Aimé par 1 personne

  2. Claude

    Comme tu as raison NORMAND,j,ai dis l,autre jour que c,est rendu impossible de gérer le Québec.le gouvernement dit quelque chause et immédiatement il est contesté.Aussi on dit que l,on veut du changement,le gouvernement fait un effort pour améliorer et immédiatement,les même personnes qui voulaient ce changement,répondent (Pas dans ma court,faite le ailleurs.Donc une province ingérable!

    Aimé par 1 personne

  3. Mario Belgiorno

    C’est un texte percutant et surtout pertinent, bravo.
    Et dire que nos pères pensaient la même chose mais seulement parce qu’on avait les cheveux
    longs et qu’on écoutait du rock and roll.
    Autres temps, autres moeurs.

    Aimé par 1 personne

  4. Lise Otis

    Sais exactement ce que je pense et mon papa pensait sa aussi surtout des trudeau,menteur manipulateur et vo???bon nos pauvre petit et arrière petit enfant je les plains pauvres amours d’avoir a vivre sa dans le futur trés proche,,tu est le meilleur Norman toujours les mots juste,,,merci pour tout xxx

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s