Achats en ligne : la vigilance s’impose

Source: L’actualité

On le sait, les achats en ligne prennent de plus en plus de place dans le cœur des Québécois. Pas besoin de se déplacer et, de plus, c’est livré à domicile.

Une façon de magasiner dans le confort de son foyer et aussi de vérifier ce que l’industrie nous offre pour faire un choix éclairé. Cependant, il faut user de vigilance dans ce type de commerce en ligne.

———————————————

ATTENTION AUX PIÈGES DE L’ACHAT EN LIGNE

Cette année plus que jamais, les achats du temps des Fêtes se feront en grande partie en ligne.

Postes Canada recommande d’ailleurs de s’y prendre au plus tôt pour éviter des retards de livraison.

Attention toutefois à prendre les précautions nécessaires pour vous tenir loin des arnaques !

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LE COMMERÇANT

Les prix annoncés sur un site vous semblent trop beaux pour être vrais ? Vous n’avez jamais entendu parler de ce commerce auparavant ?

Pour vous assurer de ne pas être sur un site frauduleux, n’hésitez pas à demander à des personnes de votre entourage si elles ont déjà utilisé ce site.

Vous pouvez également vous rendre sur le site de l’Office de la protection du consommateur et utiliser l’outil « Se renseigner sur un commerçant ».

Vous y découvrirez notamment si le commerçant a déjà fait l’objet de poursuites liées à la protection du consommateur, ou s’il a reçu des mises en demeure.

Si le commerçant est québécois, vous pouvez vérifier s’il est inscrit au Registraire des entreprises du Québec. Rendez-vous sur registreentreprises.gouv.qc.ca.

ASSUREZ-VOUS QUE LE SITE EST SÉCURISÉ

Avant de faire un paiement en ligne, vous devez vérifier que le site que vous utilisez est bien sécurisé :

– L’adresse du site commence par « https » : le « s » signifie que le site est sécurisé.

– Il y a un cadenas fermé ou une clé qui apparait à gauche de l’adresse du site.

Au moment de payer, assurez-vous finalement de ne donner que les renseignements nécessaires : votre nom, vos coordonnées et les informations de votre carte de crédit notamment.

Attention : redoublez de prudence si vous faites affaire avec un commerçant étranger, car la Loi sur la protection du consommateur pourrait ne pas s’appliquer en cas de fraude !

Source : Éducaloi, Journal de Montréal du 6 novembre 2020, p32

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s