Enlever aux pauvres pour donner aux riches

Poches videsEn gros, c’est de ce genre de budget qu’a accouché le ministre Laitoe aujourd’hui. Augmentation des dépenses des citoyens et économies pour les entreprises qui voient leur taux d’imposition baisser à 4%. C’est du libéral tout craché, qui nous a mis dans cette merde depuis leur dizaine d’années au pouvoir. Ils reprennent où ils ont laissés et on en a la preuve tous les jours à la Commission Charbonneau.

Encore une fois, les fumeurs et buveurs en feront les frais. C’est viscéral et la répétition du passé. Les cigarettes à plume et les achats à l’extérieur de la province vont augmenter parce qu’en fin de compte, ce pouvoir nous appartient. Les frais de garderie vont grimper de même que les tarifs d’Hydro-Québec qui se feront un plaisir de nous refiler la facture, pendant qu’ils continueront de se verser de généreux bonis. On a jamais eu tant de médecins au conseil des ministres et voilà qu’ils coupent dans la santé. Allo…! Vous y comprenez quelque chose vous ?

C’est le gouvernement que le bon peuple a choisi majoritairement le 7 avril dernier et comme tout bon gouvernement libéral, il vont nous présenter des budgets semblables pour les trois prochaines années, pour ensuite nous courtiser la quatrième année, afin de conserver le pouvoir. Ça me fait rire quand un ministre vient nous raconter que bon an mal an, 15 000 fonctionnaires quittent la fonction publique et qu’il en profitera pour remanier le personnel restant. Probablement la réingénierie de l’état que le Poodle nous avait annoncé au début des années 2000 et qu’il a tôt fait d’oublier.

Par contre, c’est une excellente nouvelle pour les snowbirds qui pourront passer l’hiver loin d’ici, où les taxes sont de 6% et que malgré le taux de change, on en a plus pour notre argent. On pourra renouveller notre garde-robe et acheter plein de choses. Manger pour des pinottes dans les restaurants et profiter du soleil. Vous me direz que si tout le monde fait la même chose ça nuira à notre économie. On s’en fout ! Rien qu’à entendre les témoignages de la Commission Charbonneau, on se rend bien compte à qui profite toute la magouille et je vous prédis que les peines d’emprisonnements seront très rares, voire nulles. C’est trop gros !

Le ministre Laitoe l’a dit; «Le plus gros de l’effort, c’est qu’on a coupé les dépenses…». Alors, si c’est bon pour minou, c’est bon pour pitou ! Allez les CONtribuables… À nous d’appliquer la même règle vis-à-vis les plus profiteurs de la société. On verra bien ! Y a-t’il plus menteur qu’un politicien ? Oui, deux politiciens ! On s’en reparlera dans deux ans de l’équilibre budgétaire…