La débandade des casinos

Casinos du QuébecAinsi donc, l’achalandage des quatre casinos du Québec et en dégringolade spectaculaire depuis cinq ans. Tiens tiens, ça vous fait pleurer? Ça vous désole? Pas moi! Et pas le moindre du monde.

Les administrateurs, dans leur tour d’ivoire avec leur généreuse rémunération sertie d’indécentes primes de départ et plein d’avantages marginales n’ont rien vu venir, ou n’ont pas voulu voir. Normal, ils sont dans leur bulle de profits. Ils vendent du rêve et présentement au Québec ce rêve est inaccessible. Le CONtribuable est saigné à blanc de toute part et bien malin qui pourrait prédire où ça va s’arrêter. Quand l’économie dépend des revenus des casinos, c’est le bordel pour ne pas dire le bout d’la m…

Avez-vous remarqué la panoplie d’offres de loteries chez votre dépanneur du coin, avec ses dizaines de «gratteux»? Ça n’a plus aucun sens et il faut quasiment agrandir les comptoirs pour espérer mettre le présentoir. Quoi penser aussi des loteries sur terminaux et les sempiternelles Mini, Super, 6/49, Québec 49, avec ou sans extra et paris sportifs, sans oublier les billets qui permettent des jeux supplémentaires sur l’ordinateur personnel, dont on donne les résultats durant de longues minutes au bulletin télévisé de nouvelles, en fin de soirée…, avouez qu’on y perd rapidement son latin. Et je vous fais grâce des tirages spéciaux tout au long de l’année. Les Fêtes s’en viennent avec leurs billets à 20$. Bref, il y en a trop pour des CONtribuables qui n’ont plus de sous à dépenser.

Les touristes viennent nous visiter durant la grosse saison d’été et ils se font exploiter par les augmentations substantielles et ciblées des hôtels, des bars, des restaurants et des rafraichissements durant les festivals. Ajoutez à cela une taxe de vente avoisinant les 16% et une dévaluation de 35% de notre dollar face à l’Euro et 15% à la devise américaine. et vous obtenez un vrai coquetel explosif qui siphonne le plus garni des portefeuilles. Alors il ne reste pas grand-chose pour les casinos et pour l’impossible rêve de faire fortune instantanément.

Maintenant, il y a nous, la clientèle locale. Où pourrions-nous trouver de l’argent à dépenser pour les casinos quand les augmentations de toutes sortes sont comme une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. Nous sommes plus sélectifs par la force des choses, sans oublier le maudit crédit qui nous ronge… Les casinos sont comme les patients sur l’organigramme du le réseau de la santé; tellement loin dans les priorités des dépenses personnelles, qu’ils sont invisibles, Et ce qu’on ne voit pas, ne nous attire pas.

Finalement, le premier janvier arrive à grand pas et qu’est-ce qui nous tombe dessus, à part la neige, à cette date supposée joyeuse du Jour de l’An? Des A-U-G-M-E-N-T-A-T-I-O-N-S de tarifs! Ça commence présentement, ils nous préparent…; le téléphone, le câble, l’électricité, le chauffage, le mazout, la garderie, le cellulaire, la bière, les taxes tout augmente comme par magie. C’est devenu un incontournable. C’est le cadeau du Jour de l’an pour tout le monde. Et qui paie pour toutes ces belles choses??? Et oui, le CONtribuable! C’est pour ça qu’on prend un bon coup solide avec la dinde, la tourtière et les patates pilées… Pour oublier! Alors pensez-vous que nous sommes attirés par les casinos? Poser la question, c’est y répondre.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s