Un Noël dans une drôle de famille

Un Noel dans une drole de famillePlus que huit jours avant Noël, mais Jérémie et Matthieu n’ont le cœur à rien. Même leur amie Julie n’arrive pas à les distraire.

– Hé, les deux grognons, c’est quoi cette tête de cochon?

– Cette année, on sera juste avec nos parents pour Noël, dit Jérémie. D’habitude, on est au moins quinze à table!

– Nous aussi, soupire Julie. Mais mon père travaille le 24 et le 26. On ne peut pas partir dans le Sud.

Jérémie s’exclame :

– Vous n’avez qu’à passer le réveillon avec nous.

Julie rosit de plaisir.

– C’est une idée géniale, mais alors, c’est nous qui apportons la bûche!

Quand la cloche retentit, les trois amis courent voir Lili, à la pâtisserie.

– Bonjour Lili, dit Julie. Une bûche pour sept, pour Noël, c’est possible?

– Bien sûr, dit Lili. Ça va être gai chez vous.

– Ce sera super! Et toi, tu fais quoi? demande Matthieu.

– Rien de spécial. Je travaille tellement tard que je ne peux inviter personne.

– Eh bien, cette année, tu dînes avec nous, dit Jérémie.

Julie et Matthieu le regardent, médusés.

– Les parents, j’en fais mon affaire, dit Jérémie en souriant à Lili.

– Vous êtes des amours, dit Lili, ravie. J’apporterai des macarons et plein de bonbons!

Dans la rue, les trois amis chantent Petit Papa Noël à pleins poumons. Monsieur Amédée, l’épicier, les regarde, amusé :

– C’est bientôt Noël, hein?

– Oui, dit Julie, et cette année ce sera extraordinaire.

– Vous avez de la chance. Moi, je ne ferai rien de spécial, soupire Amédée tout gêné.

Les amis se regardent. Puis, ils s’exclament en chœur :

– Venez réveillonner avec nous! Nos parents sont d’accords!

– Vous êtes trop gentils, dit l’épicier d’une voix enrouée. J’apporte la dinde aux marrons. Pour combien de personnes?

– Quinze, dit Matthieu, l’air très sérieux. On trouvera certainement d’autres invités surprise d’ici là, non?

Et finalement, Matthieu ne se trompait pas. Au début, ses parents ont fait une drôle de tête et puis, eux aussi, ils ont invités des gens qui étaient tout seuls.

Aidés par Maman, les garçons ont dressé une table de roi et les invités sont venus les bras chargés de paquets. Ce fut un soir de Noël vraiment enchanté.

Histoire de Vincent Villeminot
I
llustrations par Aveline Avril
Source : 24 nouvelles histoires pour attendre Noël, Groupe Fleurus 2004