La surprise du père Noël

La surprise du père NoëlAu pays du père Noël, là-haut dans les nuages, règne un grand remue-ménage. Dans leur dortoir, les lutins ne veulent pas se lever, les lutins ne veulent pas travailler!

– J’ai fabriqué des poupées jusqu’à minuit. Je n’en peux plus, je reste au lit chouine Bernie.

– Je n’ai pas assez dormi, grogne Fripon. Je reste sous mon édredon.

Perlin, le plus vieux lutin, tente de les raisonner :

– Si nous n’allons pas travailler, les enfants seront privés de jouets!

Mais, pour toute réponse, Perlin n’a droit qu’à un immense concert de ronflements. Les lutins se sont rendormis, tant pis pour lui! Vite, Perlin court prévenir le père Noël.

– Père Noël, les lutins sont fatigués. Ils refusent de travailler, dit-il.

Le père Noël se lisse la moustache et se gratte la barbe. Puis il répond :

– Pauvres lutins, ils doivent être épuisés : ils ont fabriqué tant de jouets. Si je leur préparais une surprise pour les remercier.

Tout doucement, le père Noël confie sa surprise dans l’oreille de Perlin. Puis il ajoute :

– Va vite te coucher. Et à ton réveil, dis aux lutins qu’une surprise les attend ce soir à la clairière des rennes!

Pendant ce temps, le père Noël court à l’usine des jouets. À pas de velours, il fait sortir les jouets jusqu’à la clairière des rennes. Et là, que se passe-t-il en cachette? Seuls le père Noël et Perlin sont au courant!

– Tu connais la surprise du père Noël? Demande Fripon à Perlin.

– Moi, bien sûr que non. répond Perlin en retenant un sourire.

Les lutins se pressent alors jusqu’à la clairière des rennes. Là-bas, les arbres ornés de lanternes scintillent de mille feux. Des centaines de petites chaises sont disposées en cercle. Le père Noël fait son entrée et annonce :

– Petits lutins, cette année, vous avez vraiment bien travaillé. Pour vous remercier, voici la grande parade des jouets!

La clairière se transforme alors en magnifique piste de cirque. Les singes mécaniques battent la mesure. Les chevaux à bascule font un tour de piste. Les caniches en peluche sautent dans des cerceaux de bois. Tout à coup, les poupées s’élancent dans le ciel et font un numéro de trapèze. Elles voltigent dans les airs, gracieuses comme des papillons. Mais déjà, les ours en peluche improvisent une pyramide, applaudis par les poupons. Les camions de pompier et les petites voitures défilent en faisant résonner leurs klaxons.

Les lutins applaudissent si fort qu’ils ne sentent plus leurs menottes. Soudain, le père Noël et tous les jouets se rassemblent et soufflent des milliers de bulles de savon sur la piste. On dirait une tempête de neige magique! Les lutins ébahis s’écrient :

-Merci, père Noël, ce spectacle a effacé notre fatigue. Demain, nous continuerons à fabriquer les plus beaux jouets pour les enfants du monde!

Depuis, chaque année, là-haut dans les nuages, le père Noël organise la grande parade des jouets, pour le plus grand plaisir des lutins.

Histoire de Clotilde Cacheux
I
llustrations par Quentin Greban
Source : 24 nouvelles histoires pour attendre Noël, Groupe Fleurus 2004