Salmigondis

LES INCOMPÉTENTS DE LA STM
Fin de semaine bordélique qui vient de se terminer dans le grand Montréal avec toutes les entraves routières et le Tour de l’Île en plus, les citoyens avaient décidé de laisser la bagnole à la maison et prendre le métro depuis Longueuil. Bordel là aussi puisque les bonzes de la Société de Transport de Montréal (STM) n’avaient pas prévu le coup.

Seulement deux guichets étaient disponibles et le délai d’attente était de 30 minutes. Il ne faut pas demander l’impossible aux gestionnaires de la STM, payés dans les 6 chiffres, qui ont perdu la faculté de prévoir.

LE TOUR DE L’ILE… ESSENTIEL?
Il me semble que le gros bon sens aurait été de tenir l’événement ailleurs, comme les îles Ste-Hélène et Notre-Dame, devant l’étalage des millions de cônes orange dans l’Ile de Montréal. Devant le lot déjà existant d’entraves, était-il obligatoire d’en rajouter? Encore une autre décision qu’il faut remettre en question. Les automobilistes…? Tout le monde s’en fout, du moment que les cyclistes peuvent rouler et faire du slalom en toute liberté.

Encore une preuve que l’intelligence et le gros bon sens faisait défaut chez les organisateurs et les autorités municipales. Pour employer une phrase célèbre de Pierre-Yves McSween, « En a-t-on vraiment besoin? » À la limite, sauter une année n’aurait pas signifié la fin du monde.

LE TÉLÉMARKETING FRAUDULEUX
Quand c’est trop beau pour être vrai, il faut se méfier. Lorsque les gouvernements communiquent avec vous via les courriels et surtout dans une autre langue que la vôtre, il y a anguille sous roche. Il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un diplôme universitaire pour savoir ça, c’est évident et éloquent. On vous sollicite par téléphone dans une autre langue? N’hésitez pas et raccrochez aussitôt.

Avec les téléphones intelligents d’aujourd’hui, il est possible de visu, de prendre connaissance de la provenance de l’appel. Notez le numéro et faites une recherche sur le Web… vous atteindrez probablement un site de télémarketing. Soyez vigilants!

DÉNEIGER SON AUTO ET ÊTRE INDEMNISÉ
AGENCE QMI | La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) devra indemniser deux automobilistes qui se sont blessés en déneigeant leur voiture. La Cour d’appel du Québec a conclu que les chutes qu’ont subies une femme de Baie-Comeau et un homme de Saguenay constituent des accidents de la route. « L’action de déneiger est reliée à l’usage de l’automobile et non à son maintien en bon état », indique-t-on dans la décision.

Cette décision pourrait avoir des impacts importants pour la SAAQ. Un porte-parole de l’organisme a indiqué que le jugement était à l’étude pour évaluer la possibilité de le porter en appel.

LES LIBÉRAUX, INCAPABLES DE TRANCHER
Faut-il se surprendre de la décision des libéraux de ne pas interdire les pitbulls au Québec. Ils sont tellement habitués à l’immobilisme sauf pour taxer, que le contraire m’aurait étonné.

Toujours est-il qu’en écoutant les tribunes radiophoniques sur la question, une auditrice a fait la suggestion suivante: sans égard à la race, tout chien de plus de 13 kilos, devrait être tenu en laisse et porter une muselière en tout temps, lorsqu’il est à l’extérieur de son domicile. Cette solution aurait été un excellent compromis… hélas, l’idée venait du monde ordinaire.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s