Salmigondis

UNE LÉGISLATION SUR LES DONS D’ORGANES S’IMPOSE

Vous avez lu la triste histoire d’une fillette de 3 ans et demi en attente d’un cœur depuis deux ans. Un donneur, incompatible cependant, a failli combler la petite mais non. Elle est toujours en attente et il semble qu’un nouveau cœur pour un enfant de cet âge est une chose rare. Quoi qu’il en soit, une nouvelle législation s’impose à l’égard des dons d’organes.

La Nouvelle-Écosse a adopté une loi, en avril dernier, qui considère comme donneur, toute personne qui n’aurait pas exprimé clairement ses volontés contraires. C’est déjà un début ! Mais avec tous les nouveaux québécois et leurs religions respectives, il devient difficile de prélever des organes.

Moi j’irais beaucoup plus loin; dès qu’un décès est constaté à l’hôpital, l’État doit prélever les organes qui peuvent être transplantés. C’est une logique sans équivoque et laissez-moi tranquille avec les supposées traditions et croyances de telle ou telle personne. ELLE EST MORTE ! Alors qu’il ne reste que deux solutions; la crémation ou l’enterrement. Sauver ses semblables c’est la résurrection et c’est beaucoup plus gratifiant sans avoir de conséquence.

UNE ÉTUDE FAIT LA LUMIÈRE SUR LE DANGER DE VAPOTER

AFP | Les biopsies des poumons de 17 personnes frappées par des maladies pulmonaires liées au vapotage aux États-Unis, dont deux décédées, relèvent des lésions comparables à celles engendrées par une exposition à des gaz toxiques, selon une étude médicale publiée récemment.

« Il semble que ce soit une sorte de lésion chimique directe, similaire à ce qu’on pourrait voir lors d’une exposition à des émanations chimiques toxiques, des gaz ou des agents toxiques », explique le docteur Brandon Larsen, de l’hôpital Mayo Clinic Arizona, auteur de l’étude parue dans la revue médicale New England Journal of Medicine.

Les malades étudiés ne représentent qu’un petit échantillon des plus de 800 cas recensés à ce jour aux États-Unis.

Mais aucun de ces cas ne correspondait à l’un des diagnostics évoqués initialement, à savoir une « pneumonie lipidique », qui se produit quand des huiles pénètrent les poumons. L’huile de vitamine E a été citée par les autorités de l’État de New York comme une possible cause de ces maladies.

« D’après ce que nous avons vu dans notre étude, nous estimons que la plupart des cas impliquent des contaminants chimiques, des dérivés toxiques ou d’autres agents nocifs contenus dans les liquides de vapotage », poursuit Brandon Larsen.

DES HYPOCRITES

C’est assez spécial de voir les chefs de partis fédéraux; Trudeau, Scheer et Singh, venir nous visiter une dernière fois avant le jour du scrutin en nous affirmant leur amour pour le Québec. Au lendemain de l’élection, nous redeviendrons persona non grata pour les quatre prochaines années. Mieux, ils continueront de contester toutes nos aspirations, lois et interventions nationales. Vous vous souvenez du dernier référendum. Toute la dose d’amour qu’ils nous ont donné en s’amenant au Québec dans des autobus, brandissant des petits unifoliés et s’époumonant pour nous crier combien ils nous aimaient ? Moi, je m’en souviens comme si c’était hier… des hypocrites. Comme dans Astérix, nous sommes la Gaulle dans une mer de romains. Soyez vigilants.

LES VUS ACCÉLÈRENT LE RÉCHAUFFEMENT

PARIS | (AFP) À la mode, mais polluants : les véhicules utilitaires sports (VUS), en plein boom dans les villes, menacent de réduire à néant les tentatives du secteur automobile de réduire ses émissions de CO2, a prévenu récemment l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Toujours plus nombreuses, ces voitures ont été la deuxième source d’augmentation des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans le monde entre 2010 et 2018, selon le directeur de l’AIE.

« Certes, des constructeurs automobiles mettent beaucoup d’argent dans les voitures électriques, mais les mêmes mettent aussi sur le marché de plus en plus de modèles VUS », a souligné Fatih Birol à Paris, lors d’une conférence internationale sur l’électrification de l’énergie. « Dans les faits, la star de l’industrie automobile, ce n’est pas la voiture électrique, c’est le VUS : en 2010, 18 % des ventes de voitures dans le monde concernaient des VUS; en 2018, c’était plus de 40 % ! »

« En conséquence, ces 10 dernières années, les VUS ont été la deuxième source de croissance des émissions de CO2 », après le secteur de l’énergie, mais avant l’industrie lourde (acier, ciment…), les poids lourds ou l’aviation.

2 réflexions sur “Salmigondis

  1. Carole Rhéaume

    Salut élève Normand Nantel!
    Juste un petit mot pour que tu puisses corriger le premier mot de ton bel article
    sur le don des organes dont je suis tout à fait d’accord. Vous et non Vu 😂😜
    je mettrai l’erreur sur l’heure tardive que tu écris tes articles.🤣😘
    Bon week-end.
    Envoyé de mon iPad

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s