Samedi, de rigoler

C’est un gars qui va au poste de police déclarer que sa femme a disparu…

– Ma femme est partie faire les boutiques et elle n’est pas revenue depuis deux jours…

Le policier : – Combien mesure-t-elle ?

Le gars : – Je ne lui ai jamais demandé…

Le policier : – Maigre ou grosse ?

Le gars : Pas maigre, elle est peut-être un peu grosse…

Le policier : – Couleur des yeux ?

Le gars : – Je ne pourrais pas vous dire…

Le policier : – Couleur des cheveux ?

Le gars : – Je ne sais plus, elle change chaque mois…

Le policier : – Qu’est-ce qu’elle portait ?

Le gars : – Une robe ou un pantalon… me rappelle plus exactement…

Le policier : – Était-elle en voiture ?

Le gars : Oui

Le policier : – Description de la voiture, s’il vous plaît.

Le gars : – Une Audi RS4 V6 Bi-Turbo de 2,7 litres et 380 cv, couleur bleu nogaro, avec une transmission Tiptronic semi-automatique à 6 rapports, rétroviseurs extérieurs brossés aluminium, phares à LED à faisceau matriciel, GPS intégré, sièges baquets en cuir signée Recaro et une légère égratignure sur la porte du conducteur… Et alors là, le gars se met à pleurer…

Le policier : – On se calme, on va la retrouver, votre voiture…!

———————————————————–

Le mari : – Oh Marie, comme on était heureux il y a 15 ans !

Et Marie répond : – Mais, on ne se connaissait pas… !

———————————————————–

Le jour de la rentrée, le responsable de l’internat prévient ses pensionnaires :

– L’accès du dortoir des filles est interdit aux garçons et tout élève qui y sera surpris aura une amende de 10$. À la deuxième infraction, 20$ et 30$ à la troisième. C’est clair ?

Un pensionnaire lève la main :

– C’est combien pour un abonnement ?

———————————————————-

Un homme style élégant sort d’un supermarché poussant un panier rempli à ras bord de marchandises et gourmandises en tout genre, champagne, foie gras, saumon, etc… En s’approchant du coffre de son magnifique 4X4, il aperçoit un homme qui ramasse des brins d’herbes poussés à travers le béton du parking :

– Excusez-moi, Monsieur, mais que faites-vous ?

– Je ramasse de l’herbe, c’est pour la manger, j’en ramène aussi à la maison, on n’a plus rien !

– Ah bon ! Si je peux me permettre, tenez voici ma carte avec mon adresse, venez plutôt manger à la maison !

– C’est gentil, M’sieur, mais j’ai une femme et huit mômes, et je, enfin…

– Mais, c’est évident, venez avec votre famille !

– Oh alors, ça, c’est gentil. Mais c’est que les grands y sont déjà mariés, pi z’ont aussi des petits !

– Allons, mon ami, je vous en prie, venez tous !

– Z’êtes sûr, parce qu’y a aussi mes sœurs et mes beaux-frères, on est nombreux…

– Je vous le dis, j’insiste, ça me fait plaisir, venez tous chez moi, l’herbe est haute comme ça, si vous êtes nombreux en trois heures c’est fait…!

——————————————————–

Les infirmières ne sont pas supposées rire quand elles voient un patient. Ce patient a peur de faire rire de lui mais l’infirmière lui répond :

– C’est certain que je ne vais pas rire, croyez-moi, je suis une professionnelle et je n’ai jamais ri d’un patient en mes 20 ans de carrière.

– Très bien alors, dit Jerry.

Il baissa ses pantalons révélant le plus petit pénis que l’infirmière ait jamais vu. En longueur et en diamètre, ce n’était pas plus gros qu’une pile AAA. Incapable de se contrôler, l’infirmière s’est mise à rire jusqu’à en tomber par terre pliée en deux. Quelques minutes plus tard, elle parvint à se relever et à reprendre son calme. Elle dit alors :

– Je suis vraiment désolée, je ne sais pas ce qui m’a pris. Sur mon honneur en tant qu’infirmière, je vous promets que cela ne se produira plus jamais. Maintenant, c’est quoi le problème ?

Jerry répond :

– C’est enflé !

L’infirmière se sauva de la pièce en courant.

——————————————————–

Deux sœurs rentrent le soir après une journée de vente de gâteaux. Sœur Marie, mieux connue comme Sœur Mathématiques (SM) et Sœur Laure, mieux connue comme Sœur Logique (SL).

SL : – Tu as remarqué qu’un type nous suit depuis 10 minutes ?

SM : – Oui, je me demande ce qu’il veut… ?

SL : – C’est logique, il veut abuser de nous !

SM : – Quelle horreur, et en plus dans 3 min 47 s il va nous rattraper! Que faire ?

SL : – Logique, il faut marcher plus vite…

Et elles accélèrent donc un peu pour semer le salaud.

SM : – Ça ne sert à rien.

SL : – C’est logique, lui aussi il a accéléré…

SM : – Que faire ? Dans 1 min 13 s il va nous rattraper…

SL : – Bon, logiquement si on se sépare, il aura un problème…

Et elles se séparent… Sœur-Mathématiques à droite, Sœur-Logique à gauche… L’homme décide de suivre SL à gauche et SM rentre au couvent. Elle et toutes les autres sœurs attendent donc avec impatience l’arrivée de leur consœur quand finalement Sœur-Logique arrive au couvent. Dès son arrivée, elle est assaillie par les questions.

SM : – Dieu soit loué ! Que s’est-il passé ?

SL : – Je n’avais qu’un choix logique : courir le plus vite possible.

SM : – Et lui ?

SL : – Logique, lui aussi s’est mis à courir.

SM : – Et alors ?

SL : – La suite logique : un homme court plus vite qu’une nonne, il m’a donc rattrapé !

SM : – Dieu du ciel ! Et alors ?

SL : – J’ai fait la chose la plus logique. J’ai soulevé ma jupe.

SM : – …Oh, ma sœur… et lui ?

SL : – Sa réaction fut très logique, il a baissé son pantalon.

SM : – … Horreur… et ensuite… ?

SL : – Bien, c’est logique ! Une sœur avec la jupe en haut court plus vite qu’un gars avec les pantalons aux chevilles !

Que tous ceux qui espéraient une histoire de fesses récitent trois « Je vous salue Marie ».

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s