La vulnérabilité des cyclistes

VéloIl y a eu les automobilistes, ensuite les motards et voilà que les cyclistes viennent alourdir le bilan routier au chapitre des accidents et souvent mortels dans leurs cas. Très à la mode par les temps qui courent, ces derniers sont assujettis au Code de la route dès qu’ils enfourchent leurs bécanes pour s’aventurer sur les chemins publics.

Du temps de ma jeunesse, circuler sur un trottoir, avoir un passager ou une passagère sur la barre, rouler du mauvais côté de la chaussée et surtout sans la file indienne, était réprimandés par les policiers qui n’hésitaient pas à sortir leur calepin à l’occasion.

Autre temps autre mœurs, les mêmes règlements, tout comme les feux rouges et les arrêts obligatoires, sont toujours couverts par le Code, mais font face à un laxisme des agents de l’ordre; pas le temps, pas important, marginal ou trop accaparant ? Allez savoir. Et que dire des écouteurs ! Un bidule suicidaire sur un vélo.

Désormais très tendance et à la mode du jour, le vélo devient dangereux. Il fait partie du partage de la voie publique et, à cet égard, on doit observer les règles de circulation, principalement lorsque ces cyclistes roulent sur la voie carrossable. La réalité est toute autre. Je demeure à la campagne et les routes n’ont pas d’accotements alors les cyclistes roulent directement sur la voie, rarement à la file indienne lorsqu’ils sont en groupe et prennent toute la place. Les automobilistes doivent les contourner en roulant carrément sur la voie opposée. Les signaux d’arrêts sont ignorés, signalent leurs intentions rarement, et roulent souvent sur le mauvais côté.

Reste les pistes cyclables. Et il y en a de très belles mais elles posent un problème. Elles sont utilisées à toutes les sauces; patins à roues alignées, carrosses et poussettes, course à pied et la marche, donc boudées par les pros du vélo. Contre les autres usagers de la route, ils demeurent hautement vulnérables et doivent demeurer vigilants à tout moment. Quant aux automobilistes et conducteurs de poids lourds, principalement ces derniers, ils doivent redoubler de prudence devant un angle mort plus que sournois. Si chacun prend sa part de responsabilités dans le respect des lois, le bilan routier ne s’en portera que mieux.

Une réflexion au sujet de « La vulnérabilité des cyclistes »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s