La valeur d’un sourire

Sourires2L’autre jour, j’attendais à une caisse pour payer mes achats. J’en profitais alors pour regarder la caissière faire son travail. Elle travaillait machinalement, sans sourire et sans regarder son client où à peine, balayé d’un regard furtif. Elle était jeune, jolie et ne semblait pas beaucoup apprécier son travail. C’est du moins, l’impression qui m’en est restée.

Ce n’est pas la première fois que j’observe un tel comportement, dans ce secteur d’emploi. Pourtant, c’est tellement agréable de se faire servir avec un sourire. L’effet est magique et contagieux. Je ne généralise pas, parce qu’il y a encore des personnes qui ont ce don et cette aisance de communiquer avec le public et de lui faire sentir qu’il est indispensable aux succès de l’entreprise.

Saviez-vous que seul un petit sourire fait travailler simultanément 17 muscles et ce, avec un minimum d’effort ? Alors, perdu dans mes pensées, je me suis rappelé que j’avais conservé depuis des années le texte qui suit, qui n’est pas nouveau mais plein de vérité sur la réelle valeur d’un sourire. Je vous l’offre en souhaitant qu’on vous interpelle le plus souvent possible avec ce qu’il y a de plus beau sur le visage d’une personne; son sourire.

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.

Il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent.

Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel.

Personne n’est assez riche pour pouvoir s’en passer et personne n’est trop pauvre pour ne pas le mériter.

Il crée le bonheur au foyer, est un soutien dans les affaires et le signe sensible de l’amitié.

Un sourire donne du repos à l’être fatigué, rend du courage au plus découragé, console dans la tristesse.

Cependant, il ne peut s’acheter, ni se prêter ni se voler. Car c’est une chose qui n’a de valeur qu’à partir du moment où il se donne.

Et si, quelque fois, vous rencontrez une personne qui ne vous donne pas le sourire que vous méritez, soyez généreux: donnez-lui le vôtre.

Car nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut sincèrement en donner aux autres…

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s