La Thanksgiving ou les États-Unis en folie

ThanksgivingSi le congé férié de l’Action de Grâces au Canada est toujours célébré le deuxième lundi d’octobre, il en va de même aux États-Unis, exception faite de la date qui est le jeudi suivant le 26 novembre. En fait, la Thanksgiving, comme on l’appelle ici, a la même signification et raison d’être; remercier le Seigneur pour l’abondance des récoltes. Si l’origine de cette célébration remonte aussi loin qu’en 1620, il fallut attendre le 3 octobre 1789 pour que George Washington, alors président des États-Unis d’Amérique, décrète le premier Thanksgiving Day.

Aujourd’hui, c’est le plus grand happening de toute l’année qui s’étend sur quatre jours. Étant un jour férié et chômé, tous les commerces et institutions sont fermés à travers le pays. Pour illustrer l’ampleur du phénomène, prenez le Boxing Day, tel qu’on le connaît et multipliez-le par 10. Le géant WalMart ne fait pas exception à la règle et cesse ses opérations pour cette seule journée de l’année. Partout la dinde est à l’honneur et il est possible de les acheter depuis le début de novembre pour aussi peu que 0,59$ la livre. Imaginez, une grosse dinde de 14 livres pour 8$ et quelques cents.

Ici, à Pioneer Village, un souper est prévu à la salle communautaire et tout de suite après, hop! Pas de soirée dansante comme à l’habitude, c’est la course aux aubaines qui commence. Le Black Friday! Je ne parle pas pour nous qui sommes plus sages évidemment. Les magasins et centres commerciaux ouvrent leurs portes vers 18h00 jusqu’au milieu de la nuit pour certains, alors que d’autres le sont pour 28 heures consécutives. C’est l’euphorie et principalement chez les revendeurs de produits électroniques et ce, même si les aubaines ont débuté au début du mois.

Vous savez combien les américains sont friands du football de la NFL… Eh bien, Il y a trois matchs de prévus à l’horaire de la télé nationale… et canadienne puisque TVA Sports les diffuse toute la journée. Mon ami Robert doit être au septième ciel de cette nouvelle.

Nous en sommes à notre troisième expérience de Thanksgiving et j’observe que, mis à part le congé qui s’ensuit, la réputation économique de l’événement est surfaite. Un peu comme au Québec où le boxing day débute toujours une semaine ou deux avant Noël, les «aubaines» sont déjà affichées et offertes depuis les premiers jours de novembre. On constate également que les big deals sont généralement attribués à des marques très peu connues ou à des articles de qualité discutable et douteuse. Ça demeure un mythe qui perdure et qui fait quand même rouler l’économie. Les restaurants bondés en font foi. Alors je lève mon verre aux amerloques et bonne Thanksgiving.

Pour votre information et votre culture générale, voici la reproduction du décret de George Washington du 3 octobre 1789, démontrant le caractère religieux de cette fête. C’est toujours intéressant de pouvoir lire la syntaxe de l’écriture de l’époque.

« Une proclamation du président des États-Unis d’Amérique.

« Considérant que c’est le devoir de toutes les Nations de reconnaître la providence de Dieu Tout-puissant, d’obéir à sa volonté, d’être reconnaissantes pour ses bienfaits, et humblement implorer sa protection et sa faveur, et tandis que les deux Chambres du Congrès m’ont, par leur Comité mixte, demandé de recommander au Peuple des États-Unis qu’un jour public d’action de grâce et de prières soit observé en reconnaissance aux nombreux signes de faveur de Dieu Tout-puissant, particulièrement en ayant donné au Peuple les moyens d’établir pacifiquement une forme de gouvernement pour sa sûreté et son bonheur.

« Maintenant donc, je recommande et assigne que le premier jeudi après le 26e jour de novembre soit consacré par le Peuple de ces États au service du grand et glorieux Être, qui est l’Auteur bienfaisant de tout ce qu’il y a eu, qu’il y a et qu’il y aura de bon. Nous pouvons alors tous nous unir en lui donnant notre sincère et humble merci, pour son soin et sa protection, appréciés du Peuple de ce Pays, avant que celui-ci ne soit devenu une Nation de pitié ; pour les interpositions favorables de sa Providence lors de nos épreuves durant le cours et la fin de la récente guerre ; pour le grand degré de tranquillité, d’union, et d’abondance, que nous avons depuis appréciées ; pour le pacifisme et la raison qui nous ont été conférés pour nous permettre d’établir des constitutions de gouvernement pour notre sûreté et notre bonheur, en particulier la Loi nationale récemment instituée, ; pour la liberté civile et la liberté religieuse formant à elles seules une vraie bénédiction ; pour les moyens que nous avons d’acquérir et de répandre la connaissance utile ; et d’une manière générale pour toutes les grandes et diverses faveurs qu’il nous a bien heureusement conférées.

« Nous pouvons alors nous unir en offrant le plus humblement nos prières et supplications au grand Seigneur et Gouverneur des Nations et le solliciter pour pardonner nos transgressions nationales et autres transgressions ; pour nous permettre à tous, en poste public ou privé, de remplir nos nombreuses fonctions respectives, correctement et ponctuellement ; pour permettre à notre gouvernement national de rendre bénédiction à toutes les personnes, en étant constamment un Gouvernement de lois sages, justes, et constitutionnelles, discrètement et loyalement exécutées et obéies ; pour protéger, guider et bénir tous les Souverains et toutes les Nations (particulièrement celles qui ont montré de la bonté envers nous), afin de leur assurer paix et concordance, et assurer un bon gouvernement ; pour favoriser la connaissance et la pratique vraies de la religion et de la vertu, ainsi que davantage de science parmi eux et nous, et accorder généralement à toute l’Humanité un tel degré de prospérité temporelle comme lui seul sait pour être le meilleur.

« Donné sous ma main à la Ville de New-York le troisième jour d’octobre par année 1789 de notre Seigneur. »

Une réflexion sur “La Thanksgiving ou les États-Unis en folie

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s