Le merveilleux Noël du petit berger Judicaël

Le merveilleux Noël du petit berger Judicaël001Judicaël soupira d’aise, regarde le ciel bleu de la nuit, les étoiles qui scintillent, la lune qui rit. Quel bonheur que son Papa ait bien voulu l’emmener, cette nuit, pour garder les moutons !

– Tu vois toutes ces étoiles, là ? dit Papa. C’est la Grande Ourse. Et à côté, c’est la Petite Ourse.

– Et cette étoile, là, qui brille plus que toutes les autres, qu’est-ce que c’est ? demande Judicaël en pointant son petit doigt.

– Je ne l’ai jamais vue, mon garçon. C’est peut-être le signe qu’un événement extraordinaire est en train de se produire…

Sous les yeux stupéfaits de Judicaël et de son Papa, une vive lumière s’étend sur les prés et les éclaire comme en plein jour. Un bel ange avec de grandes ailes, tout de blanc vêtu, apparaît. Judicaël se sert fort contre son Papa.

– N’ayez pas peur, dit l’ange d’une voix douce. Je viens vous annoncer une grande nouvelle. Aujourd’hui, un bébé est né. C’est lui, celui qui doit apporter le bonheur sur la Terre ! Vous le trouverez dans une étable, couché dans la mangeoire des animaux. Allez vite le voir ! Pour le trouver, suivez l’étoile.

Et l’ange disparaît.

– Papa, dépêche-toi, dit Judicaël en sautillant sur place. Regarde l’étoile, elle file à toute vitesse.

Judicaël et son Papa suivent l’étoile, qui les fait passer à travers bois, à travers champs, à travers la petite ville de Bethléem qui dort paisiblement. Bientôt, elle s’arrête au-dessus d’une petite étable. Tout timides, Judicaël et son Papa frappent à la porte.

– Entrez, disent une voix d’homme et une voix de femme.

Judicaël s’avance le premier. L’homme et la femme lui sourient, ils ont l’air si gentils ! Et puis, Judicaël le voit, tout endormi, si petit. Il s’approche, avec son Papa, de la mangeoire où dort le bébé.

– Mais il va avoir froid, ce bébé, dit Judicaël, tout inquiet.

Il se tourne vers les deux animaux de l’étable, un vieil âne et un bœuf, qui ronflent avec application.

– Hé, vous, les gros dormeurs ! On se réveille ! On a besoin de vous !

Et il met leurs grosses têtes sur la mangeoire.

Le merveilleux Noël du petit berger Judicaël002– Maintenant, vous soufflez ! Et sans s’arrêter.

– Pschou ! Pschou ! De gros nuages de vapeur chaude entourent le bébé, qui sourit aux anges dans son sommeil.

– Quelle nouvelle incroyable : le roi du bonheur est né ! Il est là. Et il s’appelle…

– Il s’appelle Jésus, dit la femme d’une voix douce.

Quand Judicaël et son Papa quittent l’étable, ils vont vite prévenir tous leurs amis. Le jour se lève, Judicaël n’a pas dormi du tout, mais il n’est même pas fatigué.

– Oh, Papa, merci de m’avoir emmené avec toi cette nuit ! dit le petit berger. Cette nuit est la plus merveilleuse de ma vie !

Histoire de Sophie Maraval-Hutin
I
llustrations par Éric Puybaret
Source : 24 nouvelles histoires pour attendre Noël, Groupe Fleurus 2004

Ce conte était le dernier de la série pour cette année. Merci de vos commentaires et de votre assiduité. On se donne rendez-vous en décembre 2016, pour la suite des merveilleux contes de Noël.