Regard sur la vie

Ceux qui se plaignent de vieillir, doivent se rappeler que c’est un privilège refusé à plusieurs !

À tous les jeunes qu’on a connus, avant;

Et qui sont des vieillards… maintenant !

À toutes ces filles jadis coquettes;

Maintenant en maison de retraite !

Pour nous souvenir, prenons un instant;

Tant qu’il est vraiment encore temps !

À tous ces garçons, hier charmants;

Et qui, aujourd’hui, sont grisonnants !

À toutes ces filles en mini-jupettes;

Ridées désormais comme des fruits blets

J’envoie ce message important;

Pour nous moquer un peu de nos tourments !

On vieillit, on vieillit;

On est de plus en plus aplati, raplati !

On a la mémoire comme une passette;

On a du mal à mettre nos bobettes !

On est tout rabougri, déjà amorti;

On oublie même parfois ses anciens amis !

À tous mes virtuels correspondants;

Qui sont chaque jour devant leur écran !

À tous mes amis qui, par Internet;

M’envoient souvent des « blagounettes » !

Je souhaite qu’encore longtemps;

Nos échanges soient récurrents !

Amitiés à toutes et tous !