J’entends la terre crier

« AU SECOURS ! »

Les forces de la nature nous parlent.

Elles nous envoient des messages.

Elles nous disent que la terre étouffe sous le poids de notre bitume et de nos édifices.

Et qu’elle a un grand besoin de respirer.

Les soubresauts qu’elle donne est sa façon de nous mettre en garde.

Car elle pourrait nous effacer de sa surface du revers de la main.

La terre a traversé des millénaires sans nous et le fait d’habiter cette demeure ne nous donne pas le droit de tout chambarder.

Tendons l’oreille pour un instant et écoutons son cri du cœur.

« J’ai mis des millions d’années à créer un jardin que je vous ai prêté. »

« Mais vous en avez fait une poubelle ! »

« Vous avez pollué l’atmosphère de vos gaz toxiques. »

« Vous avez empoisonné les cours d’eau de vos déchets. »

« Vous avez dévasté les forêts. »

« Vous ne laissez que désolation derrière vous. »

« Et vous n’avez aucun respect de la propriété. »

Heureusement il y a des endroits, loin de tous les regards, qui sont demeurés intact.

Cela nous donne l’espoir d’un monde meilleur.

Un monde où tous les humains vivraient en harmonie avec la nature.

Cette terre est la seule demeure que nous ayons. Et les autres mondes ne nous sont pas accessibles.

La durée de notre bail ne dépend que de nous et de l’utilisation des lieux.

J’entends la terre crier : « Au secours ! »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s