Les anglicismes néfastes

Avez-vous remarqué comme la langue française s’anglicise ? Allègrement et sans contraintes on voit apparaître des termes et expressions anglaises, des raisons sociales et toutes sortes de tournures et slogans dérivés de la langue anglaise. En fait, c’est une forme d’assimilations de notre belle langue française.

On en voit de plus en plus. C’est à la mode de mettre un mot ou une expression anglaise dans une conversation en français. On ne se donne plus la peine de chercher et pourtant c’est facile d’utiliser le bon mot français. C’est bizarre, mais quand j’entends certains anglicismes, presqu’instantanément, j’enchaîne avec l’équivalent français. À titre d’exemple, prenez «vintage», pourquoi on ne dit pas «rétro». C’en est un parmi tant d’autres. À la télé, les titres d’émissions sont souvent bilingues.

À compter de ce matin, vous trouverez en marge droite du blogue, une rubrique LES ANGLICISMES NÉFASTES, où je mettrai ceux-ci en évidence. Des mots anglais facilement traduits en français avec un minimum d’effort pour y parvenir. On ne s’en donne plus la peine. C’est « cool », c’est « in ». C’est laid ! Allez y faire un tour. Vous en avez d’autres ? N’hésitez pas à m’écrire.

Si tous et chacun y mettait du sien, notre belle langue française ne s’en porterait que mieux. On n’a qu’à regarder en France, comment l’anglicisme est abondant. C’est à nous de refuser de massacrer notre langue française et d’en aviser les contrevenants. Si on ne dit rien, nous subirons l’assimilation à très petites doses.

Faisons de nous des Astérix et Obélix de notre société distincte à travers un océan d’anglophones. Culturellement, n’est-ce pas notre richesse qui fait de nous le plus bel endroit de villégiature d’Amérique, d’autant plus que nous avons cette communauté francophone riche de son bilinguisme. Ne mélangeons pas les deux dans une même conversation, raison sociale ou expression. La belle langue française, c’est ce qui fait notre charme latin.