PCU : Après l’euphorie, la réalité

À travers cette pandémie et toutes ces consignes des gouvernements, plusieurs ont pu survivre en bénéficiant du fédéral et de ses programmes de PC… Loin d’être un cadeau, c’était un fonds de subsistance alors que l’économie était en pause forcée.

Les experts se sont époumonés pour conseiller aux prestataires de mettre une partie du magot en économie parce que l’impôt allait s’appliquer, le printemps venu. Déjà, les feuillets T4 sont postés à ceux qui en ont profité. Alors, nous y sommes. Qu’en est-il exactement ? Quelle sera la suite ?

La version Web de la revue Protégez-Vous, sous la plume d’Emmanuelle Gril, explique la suite des choses dans l’article qui suit.

———————————————————————————-

COMBIEN DEVREZ-VOUS PAYER D’IMPÔT SUR LA PCU ?

Si vous avez touché la PCU en 2020, l’impôt vous attend dans le détour.

Près de neuf millions de Canadiens se sont prévalus de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) en 2020, un montant de 500 $ par semaine pour un maximum de 28 semaines. Un bon coup de pouce pour ceux que la pandémie a placés dans une position financière précaire, mais qui pourrait aussi générer une facture fiscale salée. En effet, puisqu’il n’y avait pas de déduction à la source sur ces versements, de nombreux contribuables devront passer à la caisse lors de leur prochaine déclaration de revenus.

Mettre un montant de côté

À ses clients qui ont reçu de la PCU, Josée Cabral, spécialiste de l’impôt supérieur chez H&R Block, a recommandé de mettre de côté 400 $ pour chaque tranche de 2000 $ perçue, en prévision de l’impôt. Il s’agit d’une moyenne, car le taux d’imposition peut varier à la hausse ou à la baisse en fonction du revenu, des déductions et crédits, etc. Pour avoir une meilleure idée de ce que cela peut représenter, la spécialiste a préparé deux exemples chiffrés. Elle est partie du principe que l’impôt sur salaire avait été correctement retenu par l’employeur dans les deux cas.

Prenons un célibataire sans enfant qui a touché 37 776 $ en revenus de travail et 14 000 $ en PCU. Il devra verser 1943 $ en impôt au fédéral et 2439 $ au provincial.

Regardons maintenant du côté d’un couple avec deux enfants de trois et sept ans. Le père a pu conserver son emploi durant toute l’année et a touché un salaire de 73 800 $. Il a cotisé un montant de 1200 $ à son REER. Sa conjointe n’a travaillé qu’une partie de 2020; elle a reçu 24 559 $ en salaire et 10 000 $ en PCU. Les parents ont payé des frais de garde de 12 893 $ et ont reçu 5793 $ en versements anticipés du crédit d’impôt sur les frais de garde. Ici, le conjoint a droit à un remboursement de 1471 $ au fédéral et de 122 $ au provincial. La mère quant à elle, recevra 490 $ du fédéral, mais devra acquitter un solde de 877 $ au provincial.

S’y prendre plus tôt que tard

Au lieu d’attendre au dernier moment et d’avoir une mauvaise surprise, Josée Cabral recommande de prendre de l’avance. Faites une simulation de votre déclaration de revenus bien avant la date limite du 30 avril, à l’aide d’un logiciel ou en demandant à votre comptable par exemple. Si vous prévoyez devoir payer de l’impôt, vous aurez jusqu’au 2 mars 2020 pour cotiser à votre REER et donc réduire votre revenu imposable.

Si vous n’avez pas les moyens de cotiser à votre REER, envoyez tout de même votre déclaration le moment venu, et prenez une entente de paiement avec les différents paliers de gouvernement, en parlant à l’un de leur agent. Ce type d’entente est fréquent et les demandes sont généralement acceptées. En procédant ainsi, vous éviterez la pénalité pour production en retard, et qui plus est, le fisc pourrait se montrer flexible et réduire les taux d’intérêt réclamés sur le solde dû.

Préparez votre budget avant de négocier et soyez réaliste sur les montants que vous offrirez au gouvernement, car si vous ne pouvez respecter l’entente prise, les allègements consentis en intérêts seront annulés. De plus, le gouvernement pourrait se payer directement sur les remboursements de TPS et les crédits d’impôt pour solidarité, des montants dont vous auriez peut-être besoin pour boucler vos fins de mois…

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s