Les dates de péremption

Malgré une date d’expiration ou de péremption sur les produits comestibles et autres, est-ce qu’on peut aisément dépasser cette date et utiliser encore le produit un certain temps ?

Il y a quelques années, les brasseurs apposaient une date sur les canettes et/ou bouteilles de bière. Mauvaise idée qui n’a pas fait long feu. Quelques mois plus tard, le volume de ventes ayant diminué, ils oubliaient pour toujours ce détail hautement important.

Les experts et spécialistes s’entendent pour affirmer qu’on peut facilement continuer de consommer les produits sans égard à leur date de péremption. Voici ce qu’ils en disent…

——————————————-

Un médicament à la même efficacité 4 ans après la date de péremption. Mais il ne faut pas le dire trop fort parce que les compagnies pharmaceutiques n’aiment pas ça.

Tout ce gaspillage écologique…

Voilà pourquoi nos portefeuilles sont vides !

L’armée américaine avait pour plus d’un milliard de médicaments et voulait savoir si c’était vrai qu’il fallait en disposer selon la date indiquée. Ils ont tout testé et seulement un produit perdait un peu de son efficacité après 4 ans.

CAPITAL, une revue française, expose également :

Les dates limites de conservation sont imposées par les industriels pour écouler un maximum de produits et renouveler régulièrement leurs stocks. En fait, les yogourts ont été analysés et goûtés 57 jours après le dernier jour de consommation autorisé inscrit sur l’emballage : même saveur, même fraîcheur, donc aucun problème à être consommés.

Identique pour les charcuteries sous vide qui peuvent être utilisées 15 jours après la date de consommation affichée.

Pour les gâteaux secs, biscuits sous vide de toutes sortes; confiseries, chocolats, légumes secs, pâtes, riz, lentilles, ces produits sont consommables et de même saveur 3 à 4 ans après la date limite de consommation affichée.

Les industriels organisent ce gâchis alimentaire pour augmenter leurs bénéfices et satisfaire les actionnaires de plus en plus exigeants.

Un médecin a confirmé qu’il en est de même pour les pilules. Il s’agit d’une stratégie des compagnies pharmaceutiques. La seule différence, c’est qu’après 3 ans, l’efficacité est légèrement diminuée, soit autour de 95 % au lieu de 100 %.

Donc, avant de jeter vos Tylenol, Immodium, Aspirine et autres pilules du genre, pensez que vous enrichissez les compagnies pharmaceutiques qui font des sous à vos dépens.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s