Une semaine vite passée

2014-12-14 005ACette neuvième semaine aura permis à notre amie Carole de prendre une pause dans son quotidien, avant le sprint du temps des Fêtes. Arrivée lundi dernier, l’heure du départ est prévue en milieu d’après-midi demain. Une semaine c’est vite passé mais il faut retenir les côtés positifs de cette escapade au pays de l’Oncle Sam.

D’abord la température, principalement les nuits carrément froides qu’on connaît depuis son arrivée, ont fait en sorte qu’on n’a pu profiter de la plage. Par contre elle s’est payée quelques après-midi à se faire dorer la peau avec l’aide de Galarneau qui la caressait de ses rayons ardents. Elle repart avec quelques légères couleurs. C’est un peu triste parce qu’à l’habitude, décembre est chaud tant la nuit que le jour. Heureusement que le soleil était là en journée et que la pluie s’est déguisée en courant d’air.

Ensuite, elle s’est tapée des nuits de sommeil extravagantes, faisant presque le tour du cadran. On peut affirmer sans se tromper qu’elle retourne au Québec très bien reposée. On s’est payé de la bonne bouffe et elle a pu participer à quelques activités comme le bingo, la marche et évidemment, le shopping, sans compter quelques ballades en voiturette de golf et du placotage en profusion. Carole est du genre très sociable, toujours quelque chose à raconter et de conversation agréable, sans cérémonie, comme on l’aime.

Mais toute bonne chose a une fin et Louise et moi avons apprécié sa compagnie au plus haut point et assurément, elle est toujours la bienvenue chez-nous. Nous lui souhaitons un hiver doux et calme, côté précipitations de neige, afin qu’elle reste dans notre mood qu’elle adore, soit dit en passant. Probablement une future snowbird à l’heure de la retraite qui se pointe à l’horizon à la vitesse grand V.

Pour nous, notre migration se continue. Louise a vendu son tricycle, parce que son genou gauche lui cause des ennuis qu’il faudra tenter de régler à notre retour au pays. Tant qu’à laisser rouiller la bécane, autant en faire profiter quelqu’un d’autre. Un américain s’en est porté acquéreur. Le golf va de mieux en mieux et c’est un rendez-vous chaque mardi, sur les allées du Pine Lakes Country Golf, un golf exécutif à normale 61, qui a ses difficultés et impose la précision pour bien performer. Mes partenaires de jeux sont Benoît, Michel et Mario, notre pro des Cantons de l’est.

À Pioneer Village, les décorations de Noël sont de plus en plus présentes et il nous semble qu’en ce sens, ce soit l’année où on en voit le plus. Ça met de l’ambiance pour les festivités de la période des Fêtes, malgré l’absence de neige, parmi les fleurs et les pelouses verdoyantes, On se rabat sur les bulletins de nouvelles du Québec pour voir quelques flocons… qu’on leur laisse.

Dans un autre ordre d’idée, je feuilletais la circulaire de Total Wine, sorte de SAQ floridienne ici, et j’ai noté quelques écarts de prix versus le site Web de la SAQ. Une Veuve Clicquot se vend 41,97$ contre 67$ à la SAQ. Un Moet & Chandon Impérial
Brut, 38,97$ alors que la SAQ demande 135,25$. Et finalement, le Dom Perignon est affiché à 145,97$ comparativement à 239,75$ à la SAQ.
Toute une différence direz-vous? Et ça ne s’arrête pas là, l’essence ordinaire est offert ici à 0,66$ le litre.

En terminant, nos amis Carole et Marcel s’amène dès demain au pays des gougounes, pour tout l’hiver, après presque quatre jours de route… On s’en reparle!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s