Un effort collectif…? Pas si sûr!

changement-climatiqueDepuis un bon moment, on nous parle de notre environnement, de réchauffements climatiques et surtout des moyens à prendre pour en ralentir leur progression. Des pays se sont rassemblés pour en discuter dernièrement à Paris, et se mettre d’accord sans vraiment préciser leurs moyens. Une brochette de pays dans le vaste univers de cette planète bleue. Qu’est-ce qu’on fait des autres pays qui n’y participaient pas, ceux qui ont un impact majeur sur ces changements et qui n’ont aucunement pris part à cette importante réunion.

À prime abord, moi je suis sceptique. C’est sûr que des changements s’observent, que notre boule se réchauffe, mais n’est-ce pas l’évolution normale de notre terre vielle de milliards d’années. Probablement accéléré par les habitudes des peuples qui l’habitent. Quoi qu’il en soit, je veux bien faire ma part mais la question qui me préoccupe est de savoir quel impact j’aurai si je suis le seul à m’en soucier? Est-ce une volonté planétaire? J’en doute un peu!

Prenons un exemple concret sur un aspect de l’actualité du Québec. Il est infime j’en conviens, mais réel; les sacs de plastique à usage unique, comme on les appelle. Ces sacs que les épiciers notamment, nous vendent 5 cents depuis des lunes. On dit qu’ils mettent 100 ans à se désintégrer et que c’est un irritant majeur à notre environnement. Pire encore, la grande agglomération du Montréal métropolitain veut les interdire et les faire disparaitre complètement de la circulation d’ici deux ans.

Personnellement, je leur donne une seconde vie pour mettre les déchets de cuisine dedans alors, que vais-je faire? En acheter d’autres pour mes poubelles? C’est quoi la différence? Serons-nous les seuls à faire notre part? Ici en Floride, ces sacs sont distribués par les détaillants à la même vitesse qu’on expulse les papiers mouchoirs de leur boîte. Ils mettent souvent un seul article à l’intérieur et pour une commande d’une centaine de dollars, vous pouvez facilement vous retrouver avec une bonne quinzaine ou vingtaine de sacs… Et ils n’en demandent aucun sous. C’est gratos! Pourquoi ne sont-ils pas assujettis aux mêmes règles? Pourquoi n’ont-ils pas la même conscience écologique? Et ce sont nos voisins! Alors imaginez à l’autre bout de la terre.

Et je ne parle que de ces minuscules sacs d’épicerie. Imaginez tout ce qui pollue sur cette planète et qui est laissé à la discrétion des pays qui s’en foutent éperdument? On arrivera assurément au même résultat catastrophique. C’est sur cet aspect que je m’interroge. Où est l’effort collectif de la race humaine? En France, il s’est dit plein de choses, de beaux et grands mots vides de sens. Des affirmations de politiciens qui ne veulent absolument rien dire et qui ne m’ont pas convaincu.

Pour terminer sarcastiquement cet article, hier, Michel Beaudry, dans sa chronique du Journal de Montréal, terminait sa réflexion ainsi :

« À chacune des grandes réunions des décideurs du monde sur le sujet, comme celle de Paris, on a toujours l’impression, à la fin, d’assister à l’accouchement d’une souris. Que tout le monde retourne dans ses affaires en continuant la même routine que la semaine précédente. Dans la vraie vie, le réchauffement climatique peut être ralenti, mais il ne s’arrêtera pas. Certains gaz à effet de serre ont une vie d’une centaine d’années et ils ont été lâchés. Trop tard. Je m’excuse, mais je suis obligé de me réjouir. Vrai que des tortues vont changer de territoire, que le blé d’inde va pousser plus vite, que les ours polaires vont bientôt se sentir dépaysés, mais moi, je devrais moins geler, moins payer et moins pelleter. Je veux bien me plaindre, mais je ne suis pas capable. »

Voilà!

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s