Un sapin décoré pour l’écureuil

Un sapin décoré pour l'écureuil001– Alors, comment vais-je décorer mon sapin cette année? se demandait l’écureuil, bien au chaud dans son tronc d’arbre à étages aménagé. Avec toutes les décorations que j’ai récoltées pendant l’année, je peux le faire rouge et doré, ou bleu et argenté, ou avec des boules de toutes les couleurs et du pain d’épices en forme de coeur. J’ai l’embarras du choix. Mais qui va là? demanda l’écureuil, entendant qu’on frappait à sa porte.

– C’est moi, le Docteur hibou. Les animaux de la forêt m’ont dit que tu avais plein de décorations de Noël dans ta maison. Avec cette épidémie de grippe, je n’ai pas eu une minute pour faire mon sapin. Je peux t’emprunter deux ou trois bricoles?

– Mais bien sûr, dit l’écureuil. Tiens, prend ça, et ça, et ça, de quoi faire un beau sapin rouge et doré.

Le Docteur hibou eut du mal à s’envoler pour retourner chez lui avec plein de décorations sous chaque aile!

– Qu’est-ce que c’est? demanda l’écureuil, entendant qu’on tapait du pied au bas de son arbre.

– C’est nous, les lapins. On revient de notre spectacle de claquettes pour lequel on a répété toute l’année. On n’a pas eu une minute pour faire notre sapin. Tu n’aurais pas deux ou trois décorations à nous prêter?

– Tenez, prenez ces boules et ces guirlandes, voilà de quoi faire un beau sapin bleu et argenté.

– Merci, écureuil, et joyeux Noël!

– Bon, si ça continue comme ça, je n’aurai plus rien pour décorer mon sapin, se dit l’écureuil.

Il eut à peine le temps de poser sa patte sur la première marche de son escalier en colimaçon qu’on grattait encore à sa porte.

– Quoi encore? dit l’écureuil un peu énervé.

– C’est moi, le mulot. Je viens d’être papa d’un petit bébé mulot! Alors, le sapin de Noël, ça m’est un peu passé au-dessus des oreilles. Tu pourrais pas me dépanner de deux ou trois décorations?

– Mes félicitations et voilà de quoi décorer toute ta maison!

Et l’écureuil lui tendit ses dernières décorations. Quand il referma sa porte, il ne lui restait plus rien pour décorer son sapin : ni boules, ni guirlandes, ni coeurs en pain d’épices. Rien!

– Ce n’est pas possible, se dit l’écureuil qui ne se laissait pas abattre facilement. Je ne vais tout de même pas fêter Noël sans un beau sapin décoré! Voyons, qu’est-ce que je pourrais trouver pour remplacer les décorations que j’ai données? Des casseroles et des couverts? Non, ça ne fera pas l’affaire! Des chaussures et des chaussettes? Ça fera bête! Des boutons et des rubans? Ça fera trop gnangnan!

Un sapin décoré pour l'écureuil002Soudain, il aperçut dans un coin ses sacs de noisettes de réserve pour l’hiver.

– Ça y est, je sais, je vais décorer mon sapin avec des noisettes! Je ferai des trous dedans, passerai un joli fil doré, les peindrai de mille couleurs acidulées et le tour sera joué.

Il travailla toute la nuit et, le lendemain, il invita ses amis :

– Regardez mon beau sapin couvert de noisettes colorées, leur dit-il. Ça c’est un vrai sapin d’écureuil, foi de moi!

Histoire de Claire Renaud
I
llustrations par Marianne Dupuy-Sauze
Source : 24 nouvelles histoires pour attendre Noël, Groupe Fleurus 2004

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s