Quatre jours de fête

2016-01-30 002AC’est la fête au village, plus précisément ici à Pioneer Village où nous séjournons tout l’hiver. Depuis jeudi, nous sommes en plein festival culturel de ce qu’on appelle les Pioneer Days. Et même si Dame nature ne nous a pas réservé une température idéale, ne nous permettant pas de profiter de l’immense terrasse extérieure Beer Garden, les organisateurs ont mis en branle le plan B et réquisitionnés la grande salle communautaire pour toute la durée de l’événement.

Les activités sont variées ; tirages de prix de participation, encan chinois, contribution volontaire, spectacles de variétés, exposition artisanale, orchestres, ce feu roulant ne dérougit pas. Tous les midis, le repas communautaire différent prend place dans la salle qui affiche presque complet. Pour moins de 8 dollars, vous avez une soupe, le repas principal avec frites et accompagnements sans oublier le dessert et les breuvages. On peut profiter également de la remorque réfrigérée qui offre plusieurs choix de bières en fût pour seulement 1$ le verre. Le vin n’est pas en reste pour le même petit dollar la coupe.

C’est un happening très couru et croyez-moi, avec cette clientèle snowbird avide de danse, le plancher est rarement désert. Chaque après-midi, la musique est reine. Jeudi c’était Clive et sa voix chaude qui prenait l’affiche… avec du retard. Vendredi, Bruce Neuman & Tiki D ; un duo qui nous faisait découvrir sa musique country et pop avec guitare, harmonicas et steel drums. Aujourd’hui, Deb à la batterie et Ray au clavier (photo), animaient l’après-midi. Ces ontariens, habitués de la région, sont énergiques et fredonnent les grands succès des soixante dernières années. Il faut entendre Deb interpréter Me and Bobby McGee, toujours en demande. Si on se ferme les yeux, on a l’impression d’entendre Janis Joplin en personne.

Évidemment les soirées aussi sont animées avec leur spectacle quotidien dont une soirée karaoké très populaire. Les artistes qui passent ici donnent toujours un excellent spectacle et quoi de mieux que des musiciens pour délivrer pareille performance. En passant, je vous donne une primeur ; c’est ici, dans cette salle, qu’on trouve le meilleur popcorn maison. Pour reprendre une expression du Colonel Sanders : Bon à s’en lécher les doigts.

En début de semaine je vous informais des pluies torrentielles dont nous étions victimes. Et bien les caprices de Dame nature étant ce qu’ils sont, il a été décidé d’annuler les compétitions d’adresse des voiturettes de golf qui devaient avoir lieu demain, dans la zone des courts de tennis et de pickleball, et ainsi clôturer les activités. La piètre qualité du terrain qui ressemble à une immense éponge a obligé les organisateurs à réviser le programme. Qu’à cela ne tienne, les Pioneer Days, édition 2016 se termineront par un immense beach party à la piscine avec hotdogs, bière, vin et musique continuelle. Qui a dit qu’on ne savait pas s’amuser en Floride ? Apportez vos maillots pour la grande finale !