Vous déménagez ? Soyez avisés de ce « super » service

Vous connaissez le Service québécois de changement d’adresse?

C’est un service gouvernemental qui vous permet d’effectuer votre changement d’adresse à un seul endroit et 6 ministères, dont la Régie des rentes, la SAAQ et Revenu-Québec, entre autres, sont immédiatement avisés et la mise à jour s’effectue dans les deux jours suivants.

Ça semble très simple, comme ça, mais comme toute création gouvernementale, je qualifierais ce service d’incompréhensible, voire compliqué pour absolument rien, et désuet comme support technique. C’est comme passer de Longueuil à Montréal en bifurquant par le pont Laviolette. Mal planifié et aussi mal organisé, surtout si vous avez une question. Je vous mets au parfum…

Hier matin, je m’applique à la tâche. J’ai tous les renseignements en main, sauf la taille de mes bobettes et le dernier test d’urine que j’ai passé. Après avoir tout rempli, on me confirme la demande. J’imprime celle-ci et je revois tous mes renseignements personnels qui sont exact. C’est de bon augure. Ah, oui… Ils ne reconnaissent pas mon adresse avec mon code postal. Ça fait 51 jour que j’habite à ma nouvelle adresse et leur fichier des codes postaux n’est forcément pas à jour. Première aberration. Ce n’est pas grave, ils enregistrent ma nouvelle adresse quand même.

Le problème est survenu lorsque j’ai fait le changement d’adresse de ma conjointe. Une fois les formulaires complétés, arrive la confirmation du changement d’adresse et je m’aperçois que notre numéro d’appartement n’y apparaît pas. Je compose le numéro pour les rejoindre. Après de longues minutes d’attente et d’avoir touché à tous les numéros du clavier, une personne humaine me répond. Je lui explique que le système n’a pas ajouté le numéro d’appartement, alors que je l’ai mentionné sur le formulaire. J’aurais mieux fait de déplacer le Mont Royal à la pelle… moins compliqué.

Même si je lui fournis le numéro de la confirmation, rien à faire. Elle ne voit que mon code postal sur son ordinateur. Pas la nouvelle adresse, seulement le code postal. Ça ne sert absolument à rien. C’est une fonctionnaire de ce service et elle n’a pas accès à mes données que je viens de leur transmettre… stupéfiant! Seconde aberration.

Je lui propose de refaire la demande de changement d’adresse… oh que non, qu’elle me répond. Le système ne le prendrait pas et ça pourrait mettre le bordel partout. Troisième aberration! Sa solution, appeler tous les ministères un à un pour leur demander d’ajouter l’appartement. Alors pourquoi ce service inutile si ça fonctionne tout croche. Je téléphone pour un problème et j’attends du soutien… sans succès. C’est assez banal comme demande. Dans l’entreprise privée, on aurait réglé ça en deux minutes et ajoutant « Est-ce que je peux faire autre chose…? »

Pour notre déménagement, j’ai fait 70 changements d’adresse et aucun ne m’aura pris autant d’énergie. C’est tout dire.

Alors je vais me fier à mon postier, qui sera assez intelligent pour mettre le courrier dans mon bon casier. Simple non? Peut-être que finalement le système a enregistré le numéro d’appartement et que j’ai fait cette démarche pour rien. L’avenir nous le dira. Au départ, je trouvais l’idée géniale de l’existence de ce service, maintenant, je m’interroge sur sa raison d’être et ça ne me surprend absolument pas.

Quoi qu’il en soit, lorsque c’est gouvernemental, ils ont ce don de compliquer les choses. Et n’oubliez pas votre dernier avis de cotisation provincial (impôts), puisque votre revenu, sans les sous, à la ligne 199 est requis et obligatoire. Bonne chance!