L’immortalité

Et si on donnait l’immortalité à nos vedettes, nos idoles, nos contemporains, ceux et celles qu’on a aimé et qui sont disparus. Partout au Québec, on pourrait procéder à des changements de rues, d’artères, de grands boulevards, d’autoroutes, de places publiques… plein d’endroit ou on pourrait facilement se rappeler.

Michel Beaudry en a fait le sujet de son article, paru dans le Journal de Montréal d’hier, et que j’endosse à 150%. C’est une merveilleuse idée, et que nos comités de toponymie s’y mettent sérieusement pour immortaliser ceux et celles qui ont fait une différence, qui se sont investis envers la communauté, qui ont laissé leur marque. C’est le texte, cette merveilleuse idée, que je veux partager avec vous.

AU NOM DE… Michel Beaudry

Enrico Ciccone est maintenant député, Denis Coderre devient boxeur et Jean Lapierre sera une autoroute. Faut pas avoir peur du changement. Il ne faut surtout pas avoir peur d’honorer ceux qu’on a aimés.

Le tronçon de l’A-10 au nom de Jean, c’est un naturel sympathique. Comme il faut immortaliser Bernard Landry dans le coin de Verchères, qui lui était si chère. Et Lise Payette ? Charles Aznavour, dont le Québec était un maillon d’amour depuis les années 1950.

Gilles Pelletier, Albert Millaire, Paul-Gérin-Lajoie, Carmen Campagne, Pierre Lalonde, et mettez-en. Madame Sutto, Tex, Patrick Bourgeois, René Angélil, Leonard Cohen, et pourquoi pas Johnny Hallyday. J’en oublie, j’en passe.

Il y a des noms de rues qui ne demande qu’à être changés. Parmi ceux-là, il y a celle de notre grand ami Sir John Coape Sherbrooke, né et mort en Angleterre, qui a été gouverneur en chef de l’Amérique du Nord britannique pendant deux petites années au début du 19e siècle, et qui a pourtant sa ville, sa très grande rue et sa station de métro. C’est beaucoup, non ?

ET LES SAINTS ?

Si on enlève les crucifix pour effacer les signes religieux, est-ce qu’on enlève les saints aux noms de rues, au nom de villages, aux noms de villes?

Pis, allez-vous cueillir des bleuets au lac Jean, cette année ? Ou êtes-vous plus du genre qui se tient dans le nord, genre Jérôme, Sauveur, Agathe ou Jovite ? Moi, j’aime bien aller prendre un café sur la Denis près de la Catherine.

Salut les laïques !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s