Nashville, c’est la démesure musicale

Et ce n’est pas peu dire. Il fallait circuler sur la rue Broadway, en plein centre-ville, en après-midi, pour être témoin d’un capharnaüm indescriptible, alors que dans la vitrine de chaque bar et resto-bar, un orchestre donnait son spectacle.

C’était la fête en ville en ce vendredi soir, témoin de notre dernière journée passée dans cette formidable ville.

Tellement formidable que j’y retournerai un jour. En fait, une bonne semaine pour prendre le temps de respirer avec elle, de voir en détail tout ce qu’elle a à offrir. On n’a pas eu le temps de visiter tous les musées et expositions dédiés à la musique. Mais ce qu’on a fait, on l’a fait intensément.

COUNTRY MUSIC HALL OF FAME & MUSEUM

Sans hésiter, notre premier arrêt fut la visite du musée du temple de la renommée de la musique country, ou, officiellement, le Country Music Hall of Fame & Museum. Un incontournable pour bien s’imprégner de cette culture. De découvrir ses artisans et vedettes qui ont atteint ou atteindront l’immortalité.

Qu’on parle de Johnny Cash, de Chet Atkins, Patsy Cline et Willie Nelson, entre autres, leur carrière y est magistralement déployée. J’ai été agréablement surpris d’apprendre que Kris Kristofferson, que j’ai connu comme acteur au cinéma, était un chanteur et compositeur. C’est lui qui a composé les paroles de Help Me Make It Trough The Night, Me And Bobby McGee ainsi que For The Good Times. Dans ce musée, on peut y voir la copie originale manuscrite de Help Me Make It Trough The Night et dont Claude Valade avait popularisé la version française au Québec; Aide-Moi À Passer La Nuit.

Évidemment, la culture country étant récente au Québec, beaucoup des artistes intronisés me sont inconnus mais malgré tout, les découvrir élargissait mes connaissances de cette musique, où le décorum et les beaux habits flamboyants vont de pair. Lorsqu’on atteint la reconnaissance de cette industrie et qu’on obtient ce statut sélect, chacun et chacune reçoit sa plaque commémorative relatant les faits saillants et étapes remarquables de sa carrière, avec dates de naissance, d’intronisation et de décès, ce qui incite au recueillement.

STUDIO B – RCA VICTOR

Associé à cette visite, nous avions décidé de visiter le studio B de RCA Victor, à quelques milles de là. L’un n’allait pas sans l’autre et notre guide, avec beaucoup d’aplomb, nous révélait les secrets de ces artistes. Les plus grands y sont passés dans ce studio établi depuis 1950 et qui est toujours fonctionnel presque 70 ans plus tard. Les murs de la salle d’enregistrements sont toujours les mêmes et aussi performants qu’à l’époque. Là encore, les grands noms de la musique ont enregistré leurs plus grands succès.

Le narrateur nous a raconté que le piano à queue Steinway, qui trône dans cette salle, date du début du studio et qu’Elvis y a joué ses succès. Il nous a relaté le moment ou il a enregistré Are You Lonesome Tonight, dans la noirceur totale à 4 heures du matin une certaine nuit. Il n’en a fait qu’une seule prise… mais quelle prise !

Quand on connaît la suite, c’était dans le mille. On a même eu droit d’entendre cette version. Frissons assurés quand on imagine la scène.

Elvis, jusqu’à sa mort, y a enregistré 230 chansons, dont Little Sister et It’s Now Or Never. Plus près de nous, en 2018, notre chanteuse québécoise Brigitte Boisjoli y enregistra des succès des chanteuses country américaine Tammy Wynette, Patti Page, Connie Francis, Loretta Lynn et Brenda Lee, pour son nouvel album et son retour au country.

J’ai adoré cette visite. Beaucoup de contenu, mais combien intéressant et enrichissant.

LA RUE BROADWAY

Cette rue, c’est l’effervescence de Nashville. Des bars avec orchestres à tous les cent pieds, bondés dès 16h00, et ça grouille de monde. À certains endroits, des chanteurs solistes s’accompagnent avec des trames musicales préparées. Le bruit est tellement intense que nos oreilles bourdonnent.

Mis à part certains festivals, je n’ai jamais vu autant d’artistes performer en même temps. La bière coule à flot et les jeunes et moins jeunes font la fête. D’autres se regroupent sur des voiturettes à pédales et sillonnent les rues du quadrilatère en festoyant bruyamment. Tout le monde est de bonne humeur.

Des anciens autobus scolaires, dont on a découpé la partie centrale du toit, servent aussi de terrasses à des groupes de fêtards. Vous n’avez qu’à leur montrer votre caméra pour qu’ils gesticulent fortement, levant victorieusement leur consommation avec leurs plus beaux sourires. L’ambiance est là, sans conteste. Juste à côté, c’est le Bridgestone Arena, domicile des Prédators de Nashville dans la LNH, et de l’ami P.K. Subban, bien connu à Montréal. Ils sont présentement en séries éliminatoires et j’ose à peine imaginer l’ambiance festive qui y régnera, ce soir, alors qu’ils reçoivent les Stars de Dallas dans leur deuxième match des séries éliminatoires. À voir le nombre de toilettes portatives dans le parc adjacent, Ce doit être une vraie fiesta.

Autre fait intéressant, en plus des trottinettes qu’on peut louer une dizaine de minutes à l’aide d’une application sur téléphone intelligent et qui circulent beaucoup au centre-ville, le transport par autobus électrique est gratuit. Une belle initiative pour les fêtards éméchés. Et Dieu sait qu’il doit y en avoir.

En début de soirée, nous sommes retournés chez Lise et Serge, avec Janine et Réjean pour le dernier café avant de mettre le cap sur le Québec. Dès 9h00 ce matin, le signal du départ était donné. Fini les culottes courtes, les pantalons et vêtement plus chauds sont de mise pour mieux affronter la réalité moins clémente au Nord. Mais la dernière semaine aura été superbe, Dame nature y ayant contribué avec des températures clémentes et inespérées. Grand bien nous fasse.

2 réflexions au sujet de « Nashville, c’est la démesure musicale »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s