La leçon de français (70)

LES HOMOPHONES LEXICAUX

Règles

Les homophones sont des mots dont la prononciation est identique, mais dont l’orthographe et la signification sont différentes. Seul le contexte ou la consultation d’un dictionnaire permettent de lever les ambiguïtés.

L’épreuve de saut en hauteur – Porter un seau – Il n’y a pas de sot métier – Parles sous le sceau du secret

Certains homophones ne se distinguent que par la présence d’un accent.

Un fruit mûr – S’appuyer contre le mur

Ouvrir une boîte de chocolat – Boiter légèrement

Les homophones peuvent être de natures grammaticales différentes.

– nom : Le temps est au beau fixe.

– verbe : Je tends la main à mon ami.

– adverbe : Il a tant plu que la rivière déborde.

Quelques mots homophones sont difficiles à distinguer car ils appartiennent à la même famille : honorer un martyr mais souffrir le martyre.

Astuce ! À l’oral, il faut s’en remettre au sens pour distinguer les homophones.

Kandinsky fut un précurseur de l’art abstrait.

Le charcutier découpe une tranche de lard.

Exercices

1- Quel mot complète cette phrase ?

Un nombre … est-il toujours divisible par deux ?

A) père – B) paire – C) pair – D) perd

2- Par quel nom peut-on remplacer le mot en gras ?

Connais-tu la formule pour calculer la surface d’un trapèze ?

A) l’aire – B) l’ère – C) l’air – D) l’ers

3- Quel mot complète cette phrase ?

La … est utilisée depuis l’Antiquité dans la construction des bâtiments.

A) chaud – B) chaux – C) chaut – D) show

4- Complétez la phrase avec le mot qui convient.

Si M. Tardy commande un fauteuil de salon, il devra verser des … .

A) ares – B) arts – C) arrhes – D) harts

5- Complétez la phrase comme il convient.

Je refuse de prendre … dans cette querelle stupide.

A) partie – B) partis – C) parti – D) partit

6- Par quel mot peut-on remplacer le mot en gras ?

Si vous êtes piqués par un insecte, cela peut être très douloureux.

A) temps – B) taon – C) tant – D) tend

7- Complétez la phrase comme il convient.

La chaleur est si intense que je transpire par tous les … de ma peau.

A) ports – B) porcs – C) pores

Réponses à la fin de l’article.

Source : LAROUSSE, 1000 exercices d’orthographe.

Réponses : 1) C* – 2) A** – 3) B*** – 4) C**** – 5) C – 6) B***** – 7) C
* RAPPEL : pour distinguer les homophones, il faut s’aider du sens de la phrase puis consulter un dictionnaire.
** « L’ers » est une légumineuse bien connue des cruciverbistes. « L’ère » est une période de très longue durée.
*** « Chaut » est la 3e personne du singulier du présent de l’ancien verbe « chaloir » qui signifiait « importer ». Il n’est plus employé que dans l’expression « peu me chaut » qui signifie « peu m’importe ».
**** « L’are » est une mesure agraire et « l’hart » un vieux mot français qui désigne un lien d’osier pour attacher les fagots.
***** ATTENTION : le nom « taon » doit être prononcé [ tã ].