Des motos par centaines

Déjà une première étape de complétée. Mon article vous provient de notre chambre d’hôtel à Hardeeville en Caroline du Sud, après 811 kilomètres de routes impeccables, comme un tapis de billard. J’ai pris quelques secondes pour rêver d’un sort identique pour le Québec. Et ne sortez pas l’argument du climat… les Adirondacks subissent la même météo que notre belle province et on les envie beaucoup. Parti de North Fort Myers à 10h15, le soleil nous a accompagné toute la journée, avec un mercure À 33°C pour descendre à 24°C en Caroline du Sud.

Vers 14h15, Louise propose de casser la croûte à Daytona Beach… pourquoi pas, on est dans le coin. Le Love’s est tout à côté et on en profitera pour faire le plein d’essence. Mais voilà qu’en abordant la sortie, ce sont des centaines de motos, des Harleys il va s’en dire, qui occupent tout le stationnement du commerce. Ça vibre de partout ! Juste à côté de nous, aux feux de circulation, un mec et sa douce attendent le feu vert et on peut voir, serré sur les guidons de son bike, son cellulaire dans un support prévu à cet effet. La moto vibre tellement que le téléphone en tremble au point où il me semblait que le chanteur bégayait… j’exagère un brin, mais bon !

Ça n’avance pas. C’est la clôture du Bike Week à Daytona. Un événement très couru par les Américains qui capotent aux pétarades des motos. D’ailleurs, la photo qui meuble cet article démontre une infime partie des motards qui s’y trouvaient. En remontant vers le Nord, on pouvait voir plusieurs motocyclistes regagner leur bercail, sans compter les nombreuses remorques qui en dissimulaient d’autres.

Un fait inusité a attiré mon attention. Alors que je dépassais un groupe de motards sur l’Interstate 95, j’ai pu en voir un qui portait un revolver 9 mm à la ceinture et on pouvait le voir descendre sur sa cuisse. C’est comme ça dans bien des états, au pays de l’Oncle Sam.

Autre observation, beaucoup d’Ontariens et de Québécois regagnaient également le Nord. Était-ce dû au Coronavirus ? Bien malin qui pourrait l’affirmer parce que tout au long de notre route, les Flying J et Love’s qu’on a fréquenté n’affichaient rien en ce sens, si ce n’est qu’ils ne remplissaient pas les verres déjà utilisés. Ils recommandaient à leurs clients d’en prendre un neuf à chaque fois.

Pas d’avis ou de notes apposés dans les vitrines ou portes d’entrée, rien ! Rien non plus dans les toilettes. À l’hôtel également, aucune mention. Pourtant, en ouvrant la télévision dans notre chambre, ils ne parlaient que de ça. Trump ravalait ses anciennes paroles et affirmations erronées d’un coup monté des démocrates. Il s’est finalement rendu à l’évidence.

Ah oui, j’oubliais ! Un transporteur de voitures avait parmi ses véhicules, une Volkswagen Beetle multicolore, à l’étage supérieure, qui arborait un immense virus mauve sur sa toiture. On n’a malheureusement pu le photographier. C’est arriveé trop vite. Peut être qu’il sera immortalisé sur Facebook ???

On a eu vent que le premier ministre Legault suggérait fortement aux snowbirds québécois de plus de 70 ans, de revenir au pays rapidement, à cause de leur vulnérabilité. Il appert que ce mot d’ordre soit suivi. C’est l’écho que nous en avons. C’est triste qu’une si belle saison se termine sur cette note. Un tout petit micro-organisme, qu’on ne peut observer qu’au microscope, puisse causer pareil chaos. Et dire que les puissances mondiales font provision d’armes de destruction massive pour anéantir quoi… un germe pathogène ! C’est assez paradoxal.

Au moment où vous lirez ces lignes, nous en serons à notre deuxième journée vers notre quarantaine volontaire fortement suggérée. Pourquoi pas ! 14 jours pour aider à enrayer la propagation de ce tueur, c’est bien peu. Il ne faut pas oublier que l’homme est capable de tout, même de finalement en venir à bout et principalement avec toute la technologie dont il dispose. Je demeure confiant ! Et si ça peut rapprocher les peuples dans un mouvement de solidarité planétaire, les consignes auront été bénéfiques.

À demain…

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s