Le rire, c’est la bonne humeur

En ces temps de confinements, les poignées de mains sont à éviter, les accolades aussi. Les câlins sont à proscrire, et les baisers… c’est pour les proches, proches, proches. Mais le rire, il faut s’en gaver. Alors voici de quoi vous esclaffer un bon coup !

Un homme part au travail. Il voit une fille avec des jambes superbes. Il se dit :

« Dommage que ma femme n’ait pas les mêmes ».

Puis, au bureau, il voit une jeune femme avec de magnifiques yeux bleus :

« Ah, si seulement ma femme avait les mêmes ».

En rentrant, il croise encore une jolie femme avec une poitrine de rêve :

« Ah, pourquoi ma femme n’a-t-elle pas une poitrine semblable ? »

Le soir, il rentre chez lui et dit à sa femme :

– Chérie, toute la journée, j’ai pensé à toi.

——————————————————————-

Une femme arrive chez son médecin, elle a des dents cassées, le nez en sang, et le visage tuméfié.

– Qui vous a fait ça ? demande le médecin.

– C’est mon mari !

– Hein ? Mais je croyais qu’il était en voyage d’affaires ?

– Moi aussi…!

——————————————————————-

Le mari :

– Chaque matin quand je me rase, j’ai l’impression de rajeunir de 10 ans.

Sa femme lui répond :

– Tu devrais te raser avant de te coucher !

——————————————————————

Un monsieur est dans un lit à l’hôpital avec la tête enveloppée d’un solide pansement. L’infirmière lui dit :

– Mon pauvre monsieur, votre femme doit vous manquer ?

L’homme répond :

– D’habitude oui, mais cette fois-ci, elle m’a eu.

——————————————————————

Gérard revient au bureau après 15 jours d’arrêt maladie.

– Alors tu vas mieux ? demande un confrère.

– Oui et ça a été pour moi une expérience magnifique !

– La grippe, une expérience magnifique ?

– Oui, parce que j’ai compris à quel point ma femme m’aimait !

– Comment ça ?

– Ben à chaque fois que le facteur sonnait, elle ne pouvait s’empêcher de crier sa joie :

– Mon mari est à la maison! Mon mari est à la maison !!!

—————————————————————–

Un curé qui se promène dans la nature est pris dans les sables mouvants. Alors qu’il s’enfonce jusqu’au aux chevilles, un camion de pompiers passe par là :

– Vous avez besoin d’aide ?

– Ce n’est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide !

Alors que le curé s’enfonce jusqu’à la ceinture, le camion repasse et les pompiers lui reposent la question.

– Vous avez besoin d’aide ?

– Ce n’est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide !

Lorsque le curé n’a plus que la tête hors du sable, les pompiers passent une troisième fois.

– Vous n’avez toujours pas besoin d’aide ?

– Ce n’est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide.

Alors le curé s’enfonce complètement et lorsqu’il arrive au paradis, il dit au seigneur :

– Je suis vraiment déçu, je pensais vraiment que vous me viendriez rapidement en aide !

Et le seigneur lui répond :

– Je t’ai envoyé trois fois les pompiers, je ne vois pas ce que je peux faire de plus.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s