Insectes de jardins… des solutions pour en éradiquer certains.

BIBITE À PATATE, PERCE-OREILLE ET COCCINELLE ASIATIQUE : COMMENT LES CONTRÔLER AU JARDIN ?

DES INSECTES NUISIBLES, DES TRUCS UTILES

Il est évident que vous serez en contact avec des insectes en faisant du jardinage : ils font partie du monde naturel et le jardinage vous expose à la vraie nature ! Heureusement, la plupart sont soit bénéfiques ou inoffensifs (abeilles, chrysomèles, carabes, etc.).

Par contre, admettons-le : certains sont nuisibles (scarabées japonais, limaces, etc.). Jetons un coup d’œil sur trois insectes indésirables et comment les contrôler : la bibitte à patate, le perce-oreille et la coccinelle asiatique.

DES BIBITES À PATATE DANS LE POTAGER

Le doryphore de la pomme de terre (Leptinotarsa decemlineata), mieux connu sous le nom de « bibitte à patate », est un coléoptère bombé qui ressemble à une grosse coccinelle de couleur jaune et striée de noir (voir la photo d’entête de l’article). Elle s’attaque surtout aux plantes de pommes de terre en trouant le feuillage parfois au point de défolier la plante… Ce qui réduit considérablement la récolte.

La bibitte à patate mange aussi d’autres plantes de la famille des solanacées, comme la cerise de terre et, moins couramment, la tomate et l’aubergine. L’adulte pond des œufs jaune orangé à l’envers des feuilles. Les larves dodues, de couleur orange et marquées de points noirs, se cachent elles aussi sous les feuilles et ravagent le feuillage.

Prévention de leur présence

Il est important de comprendre que les adultes hivernent dans le sol au pied des plants de patates de l’été précédent. Ainsi, vous pouvez facilement prévenir l’infestation à venir en posant ces deux actions concrètes qui empêcheront les bibittes à patate de toucher à vos plants :

  • Planter les patates dans un endroit où l’insecte n’était pas présent l’été précédent;
  • Recouvrir le rang d’une couverture flottante, un filet qui laisse pénétrer air, soleil et pluie, mais pas les insectes.

Comment se débarrasser des bibittes à patate

S’il est trop tard et que les bibittes à patate sont déjà arrivées, optez pour l’un des traitements suivants :

  • Ramassez à la main les adultes et les larves et déposez-les dans de l’eau savonneuse;
  • Passez un aspirateur à main dans le feuillage pour ramasser les adultes et les larves;
  • Cherchez et écrasez les œufs cachés sous les feuilles;
  • Vaporisez régulièrement le feuillage avec un insecticide biologique comme le savon ou le pyrèthre.

INFESTATION DE PERCE-OREILLES DANS LE JARDIN

D’abord, tirons une chose au clair : la croyance que le perce-oreille ou forficule (Forficula auricularia) peut pénétrer dans l’oreille et percer le tympan est un mythe. Tout comme le fait que ses pinces sont assez fortes pour nous blesser ! Ce n’est bien sûr pas le cas, mais les pinces du perce-oreille rendent l’insecte facile à reconnaître. Au Canada, seul cet insecte porte des pinces à l’extrémité de son abdomen!

Le perce-oreille est un insecte qui est bénéfique lorsque présent en petit nombre. Il est alors carnivore et aide à contrôler divers ravageurs du jardin dont les pucerons et les œufs de limaces. Mais en surnombre, il s’attaque à nos plantes : jeunes semis, feuilles tendres, fleurs, etc. Il prise particulièrement les parties serrées des végétaux : fleurs étroites, feuilles enroulées, etc. Il fauche souvent des semis de haricots, endommage les feuilles de laitue, betterave et céleri et troue les fleurs de dahlia, rosier, zinnia et rudbeckie.

Trucs pour repousser les perce-oreilles

Vous n’arriverez pas éliminer les perce-oreilles, mais vous pouvez faire baisser leur nombre en les piégeant. Il s’agit de profiter de leur habitude de se cacher le jour dans des espaces étroits. Ainsi, ils se cacheront dans :

  • Un journal enroulé laissé au sol la nuit;
  • Un pot à fleurs rempli de paille ou de papier journal déchiqueté, et tourné à l’envers;
  • Une boîte de sardines vide avec le couvercle presque fermé (l’huile qu’elle contient les attire);
  • Un balai laissé debout au jardin.

Le matin, tenez votre piège au-dessus d’un seau d’eau savonneuse et tapotez-le pour y faire tomber les perce-oreilles qui se noieront dans l’eau. On peut ainsi en piéger des dizaines chaque jour !

COCCINELLE ASIATIQUE

Voici un insecte qui est bénéfique au jardin, un prédateur féroce d’insectes nuisibles comme les pucerons, cochenilles et psylles. D’ailleurs, la coccinelle asiatique (Harmonia axyridis) a été importée exprès pour sa capacité à contrôler les ennemis de nos plantes.

Qu’est-ce qui cloche avec elle alors ? C’est son comportement à l’automne qui dérange tant. Alors que les coccinelles indigènes hivernent en plein air, les coccinelles asiatiques cherchent un abri au chaud et entrent dans nos maisons, souvent par centaines ! Quand une coccinelle trouve une maison à son goût, elle laisse des phéromones de piste qui indiquent à ses congénères par où entrer… et l’odeur dure des années !

Il est difficile de distinguer la coccinelle asiatique des espèces indigènes qu’elle déloge, car elle est si variable : toujours petite et ronde, mais présentant des couleurs différentes, de rouge à jaune (avec de 0 à 19 points noirs) ou même noir (avec des points orange). Par contre, contrairement aux coccinelles indigènes, elle porte toujours une marque noire en forme de W (ou M) sur fond blanc juste derrière sa tête.

Comment se débarrasser de la coccinelle asiatique :

  • Aspirez les coccinelles qui entrent dans la maison et videz le sac de l’aspirateur après le traitement,
  • Calfeutrez toutes les entrées possibles (souvent une fissure sous une fenêtre ou une porte);
  • Réparez ou remplacez les moustiquaires percées;

Ne commandez pas de coccinelles par la poste (utilisées pour contrôler les insectes au jardin) à moins que le fournisseur puisse vous assurer qu’il s’agit de coccinelles indigènes.

Source : Larry Hodgson. https://dujardindansmavie.com/

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s