Le spectacle de la Fête nationale à Trois-Rivières : intéressant mais…

Somme toute un beau spectacle. C’est fou comme une foule enthousiasme peut rendre la performance époustouflante et faire toute la différence. Maudite pandémie ! Pour compenser, les artistes se sont applaudis à la toute fin. Il y manquait ces acclamations, ces nombreux drapeaux, ces fêtards heureux et démonstratifs de notre belle population. Les applaudissements et les cris de joie sont des incontournables à la fête. Toute une différence.

J’ai aimé revoir certains artistes alors que d’autres n’avaient pas leur place. Le numéro d’ouverture annonçait une belle soirée mais dès chacune des performance terminée, l’absence d’applaudissements créait un grand vide.

Le numéro de Beau Dommage m’a rappelé une belle époque, mon époque de jeune adulte et m’a laissé sur mon appétit. Rock Voisine a créé tout une surprise. Sur le coup, je ne l’ai pas reconnu. Sa performance fut trop courte. Les chanteuses ont livré une performance à leur mesure, sauf pour Diane Dufresne qui se faisait enterrée par la musique. Dommage !

La scène était superbe. L’idée de mettre des lumières sur les fauteuils, agencées à la distanciation physique, était de mise et créait une certaine ambiance, tout comme les plateaux ou les artistes performaient. Encore là, c’était réussi. Que dire aussi du mini feu d’artifices pendant la chanson de Paul Piché… remplaçant les différentes pétarades interdites au Québec, vous savez pourquoi.

Le clin d’œil à Renée Claude et autres artistes qui nous ont quitté récemment, était aussi un moment fort avec l’interprétation de C’est Le Début D’un Temps Nouveau. Encore la pandémie !

Richard Séguin, Grégory Charles et Isabelle Boulay ont également donné une belle performance. Le numéro des guitaristes était entraînant… tous des droitiers, sauf Vincent Vallières.

Pour l’animation, les capsules patriotiques étaient de bon goût et très bien insérées dans le spectacle. Ariane Moffatt s’est très bien débrouillée. Pour Pierre Lapointe et ses costumes de clown, c’était ordinaire. C’est son style… grand bien lui fasse.

Un gros merci à l’équipe technique qui a mené cette soirée de main de maître. C’est pas facile de synchroniser tout ça. Belle image que celle des voix dans une mosaïque pendant la Bobépine ! Petit bémol, le son à quelques minimes reprises.

Ce que j’ai moins aimé maintenant. Émile Bilodeau aurait pu laisser son macaron contre la loi 21 à la maison. Une très forte majorité de Québécois étaient en faveur… c’est du passé. Le choix musical laissait à désirer quelque peu. Des temps morts avec des chansons moins connues ont comme jeté un froid sur le spectacle. C’était le temps d’aller aux toilettes ou sortir le sac de chips.

Il y a tellement de belles chansons québécoises, rassembleuses. Je pense à C’est Dans Les Chansons, que tout le monde aime fredonner. Un medley de Félix Leclerc. Du Céline Dion, Ginette Reno, aurait remplacé facilement des balades québécoises inconnues. C’était moins représentatif du riche répertoire québécois. Ça ressemblait à des plugs, plates à s’endormir. Il n’y avait pas de spectateurs mais rien ne nous empêchait de chanter dans nos salons.

Par moment, la musique était trop forte et dominait les voix. Principalement la synchro des trois orchestres symphoniques pendant la performance de Diane Dufresne.

Il manquait des artistes, mais on n’y peut rien, quand on célèbre sur différentes scènes, il faut faire des choix et c’est aussi une question de goût.

Finalement, voulez-vous bien me dire ce que faisait Hubert Lenoir à ce spectacle. Plate à mourir, on avait l’impression qu’il venait de fumer un gros pétard, ou prendre une grosse sniff. S’il y en avait un qui aurait dû être oublié, c’est bien lui. Il est loin d’être représentatif de la société québécoise, du moins je l’espère.

À l’an prochain !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s