Le p’tit coin

Vous voyagez beaucoup ? Vous faites de longs trajets ? Donc, impossible d’éviter le p’tit coin si le besoin pressant s’en fait sentir. Sans oublier de porter votre masque, comment se promener dans cet environnement restreint sans attraper le coronavirus. Cet ennemi invisible qui vous guette inlassablement depuis des mois.

Voici quelques trucs qui pourraient vous donner envie de vous arrêter aux toilettes d’un air de repos, d’un resto, des toilettes publiques et les Rest Area, pour les voyageurs vers le sud, l’est et l’ouest.

POURQUOI NE PAS UTILISER LES SÈCHE-MAINS ?

À première vue, on pourrait croire que les sèche-mains sont plus pratiques et plus écologiques que les essuie-tout : ils ne sont jamais à court d’air chaud, et permettent d’éviter de jeter des serviettes en papier. Malheureusement, il semble qu’ils n’aient pas que des avantages.

Pour utiliser les vieux modèles de sèche-mains, il faut appuyer sur un bouton pour activer l’air chaud, ce qui représente une surface potentiellement contaminée de plus à toucher.

Selon certaines recherches, les séchoirs à mains peuvent souffler, directement sur vos mains, des microbes qui se trouvent à un autre endroit des toilettes. En outre, pour utiliser un sèche-mains, il faut parfois faire la queue, ce qui signifie passer plus de temps à proximité d’autres personnes, dans un petit espace clos.

TOUCHEZ LE MOINS DE CHOSES POSSIBLES

On ne peut pas éviter de toucher toutes les surfaces qui se trouvent dans les toilettes publiques, mais il existe des moyens de réduire le nombre de surfaces avec lesquelles nos mains entrent en contact.

Utilisez votre jeu de jambes : au lieu de saisir la poignée de la porte d’une cabine, vous pouvez l’ouvrir avec votre pied ou votre genou.

Déhanchez-vous : Une fois dans une cabine utilisez vos hanches (plutôt que vos mains) pour fermer la porte.

Levez le coude : utilisez votre coude pour faire glisser le loquet en place.

Doigté : Porter des gants est un moyen à toute épreuve de minimiser le contact. Utilisez toutefois des gants jetables, car vous devrez les jeter et vous laver les mains.

Passez-en un papier : Les serviettes en papier peuvent être utiles pour se couvrir les mains. Elles sont idéales pour protéger les mains des bactéries qui se trouvent sur la poignée de porte lorsqu’on sort des toilettes.

Surtout, lorsque vous utilisez une salle de bain publique, n’oubliez pas que
la dernière chose à faire est de vous toucher le visage. Si vos mains sont contaminées par des particules de coronavirus et que vous touchez votre bouche, vos yeux ou votre nez, vous pourriez contracter la COVID-19.

LE PIRE DÉLINQUANT

Si vous vous êtes déjà demandé quel est l’objet le plus infesté par les microbes dans les toilettes publiques, voici la réponse.

Des scientifiques se sont penchés sur cette question. Ils ont découvert que la surface contenant le plus grand nombre de bactéries est… l’évier ! Il y avait environ 50 fois plus de bactéries sur l’évier que sur le deuxième objet le plus contaminé. C’est logique, car on touche le lavabo après avoir touché beaucoup d’autres objets criblés de microbes, et ce, avant de se laver les mains.

Source : Nouvelles CSA. Été 2020

Une réflexion sur “Le p’tit coin

  1. Ping : Le p’tit coin — Le blogue de Normand Nantel – HIRAK-CONNECT.DZ 20/21

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s