Pâques nous rapproche du Québec

Pâques12Au moment de rédiger cet article, la fête de Pâques tire à sa fin. A-t’elle été joyeuse pour vous, comme on se la souhaite? Nous oui! Très joyeuse et avec une ration modeste de chocolat… Tradition oblige! Pour les étudiants du Québec et quelques travailleurs privilégiés, le congé se continu demain lundi. Ici en Floride, Francine et Jean-Guy nous conviaient à leur brunch pascal avec cinq autres couples en milieu de matinée. Il faisait un soleil radieux et une douce chaleur qui est grimpée jusqu’à 36°C en milieu d’après-midi. Fidèle à leur façon de recevoir, une tablée bien garnie nous attendait, avec quelques petites attentions dont ils ont le secret.

Pendant ce temps au Québec, la neige tombait refusant de céder la place au printemps. Au petit matin, alors que je syntonisais LCN à la télé, la lectrice de nouvelles m’a fait bien rigoler alors qu’elle nous informait candidement d’une recommandation du Ministère des transports du Québec à l’effet que les pneus d’hiver étaient encore de mise et qu’il était trop tôt pour les enlever. Une drôle de suggestion quand on pense que l’obligation de chausser des pneus d’hiver au Québec s’étend du 15 décembre au 15 mars, alors que la neige fait toujours son entrée au début octobre pour souvent se prolonger jusqu’à la mi-avril. Il faudrait que le législateur me l’explique celle-là.

Il ne faut pas désespérer parce que Pâques donne le signal au printemps de s’installer. Le réveil de la nature est à nos portes et les snowbirds ont débuté leur migration vers le nord. Depuis la dernière semaine, les sites commencent à se vider. En circulant dans les rues du voisinage, les volets baissés des maisons de parc ont pris la pause vacances. Les plaques minéralogiques du Québec et des états nordiques se font rares, tant au super marché que dans les centres commerciaux. Ils quittent graduellement notre région pour retourner à la maison lentement, en s’arrêtant fréquemment pour découvrir d’autres coins de villégiatures et s’assurer que les manteaux blancs de l’hiver ont complètement disparus avant de fouler le sol québécois.

Mon ami Benoît est un de ceux-là. À deux doigts de la dépression majeure par les temps qui courent, il scrute minutieusement les sites de météo pour s’assurer qu’ils livrent tous les mêmes prévisions. S’il fallait qu’il arrive au Québec et découvre encore des reliquats de l’hiver ou un petit amoncellement de blancheur, ce serait la déprime totale. Je suppose que dans une autre vie, il eut été une bûche parce qu’aimer les chaleurs extrêmes à ce point, il ne peut en être autrement.

Dès mardi prochain, l’exode sera à son apogée. La grande fête chrétienne étant chose du passé, les routes seront moins achalandées, donc propices à une longue balade qu’on se souhaite sans pépins. C’est plus vrai pour ceux qui voyagent en véhicules récréatifs que les autres avec leurs automobiles. Il ne faut pas y penser et brûler les kilomètres en chantant et en se remémorant les beaux moments passés au soleil et encore tout frais dans nos mémoires.

Louise et moi quitterons le 14 avril. Ça nous laisse le temps de bien préparer la maison à notre absence. Il y a une routine qu’on observe chaque année pour ne rien laisser au hasard et quitter la tête tranquille. Nous aimons arriver l’automne mais quand le moment est venu de retourner au pays le printemps venu, on ne se fait pas prier et on a une douce pensée pour nos proches et surtout de s’imaginer le minois de nos petits-enfants qui grandissent à vue d’œil sans perdre leur candeur. C’est toujours impressionnant de voir l’accueil qu’ils nous font, et surtout la grandeur monstrueuse de leurs yeux, au moment de sortir les sacs de surprises qu’on leur réserve. Des cadeaux, c’est magique pour des enfants.

Et c’est la fête de Pâques qui sert de prémices à notre retour au Québec. À nos racines qu’on adore par-dessus tout.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s