Le gâteau Margot

Le gâteau Margot001Dans la cuisine, mamie Berthe s’active, mamie Berte s’affaire, elle prépare le repas de Noël. Mais Margot, elle, a l’impression qu’on l’oublie.

– Si tu faisais un gâteau pendant que je cuisine la dinde ? propose-t-elle.

– Mais je ne sais pas faire ! gémit Margot.

– Un gâteau, c’est comme une histoire : il suffit d’inventer ! répond mamie Berthe.

Et hop, elle coiffe Margot d’une toque de cuisinier et l’habille avec un tablier.

– Maintenant, c’est toi le chef ! s’exclame-t-elle.

Le nez en l’air, Margot se met à rêver. Elle imagine qu’un petit prince tombe des nuages. Il est tout perdu, il entre dans sa cuisine et lui demande de lui faire découvrir son village. Margot attrape la farine, la lance dans les airs.

– D’abord, prince, ici il neige.

Puis, Margot verse de l’huile sur la farine :

– Là, c’est le lac du village, sur lequel tous les enfants font du patin à glace.

Margot verse quelques gouttes de fleur d’oranger :

– Fermez les yeux, vous êtes au milieu des sapins de la forêt qui borde le lac. Et ça, c’est le givre qui se dépose sur leurs branches, dit Margot en lançant au prince un peu de sucre.

Et ils rient tous deux aux éclats ! Puis, Margot mélange lentement tous les ingrédients.

– Maintenant, nous allons construire ensemble une maison !

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Margot fait cuire son mélange dans le four, et découpe le fin gâteau pour faire les murs et le toit de la maison. Ils font des trous pour les fenêtres et la porte et collent tout ensemble avec de la confiture. Elle fabrique des tuiles en fruits confits. Mais on dirait que le petit prince des nuages fait la moue ! Margot réfléchit et dit :

– Vous avez raison, il manque une cheminée pour que le Père Noël puisse entrer !

En un clin d’œil, Margot dispose noix et noisettes sur le toit en fruits confits. Avec un quartier d’orange, voilà Dame Lune qui illumine la nuit de Noël. Le petit prince est content maintenant ! Mais chut, voilà mamie Berthe qui entre dans la cuisine. Psitt ! D’un coup, le petit prince s’évanouit dans les airs. Mamie Berthe s’écrie :

Le gâteau Margot002– Tu as dû inventer une belle histoire, Margot, ton gâteau est magnifique ! Baptisons-le le gâteau Margot !

– Oh, mais où est le petit prince qui m’a aidé à faire mon gâteau ? Il a disparu ? Je ne le vois plus ! soupire Margot.

– Ne t’inquiète pas, sourit mamie Berthe. Il reviendra certainement quand tu cuisineras ton prochain gâteau ! En attendant, coupe vite une part et mets-la devant la cheminée pour le Père Noël. Je suis sûre qu’il n’a jamais rien mangé d’aussi bon !

Et le soir de Noël, le Père Noël goûte effectivement le gâteau Margot.

– Hum, dit-il, c’est une bonne maison ici, où l’on fait de la bonne cuisine ! Je reviendrai avec plaisir l’année prochaine !

Histoire de Clotilde Cacheux
I
llustrations par Adeline Avril
Source : 24 nouvelles histoires pour attendre Noël, Groupe Fleurus 2004

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s