Bouillon de culture

Les inventeurs québécois – Arthur Sicard (1876-1946)

L’INVENTION DE LA SOUFFLEUSE À NEIGE

Arthur Sicard (1876 – 1946), est un inventeur québécois. Bien que Robert Carr Harris, de Dalhousie au Nouveau-Brunswick, ait créé et breveté un appareil précurseur en 1870, le Railway Screw Snow Excavator, Arthur Sicard est généralement considéré comme l’inventeur et le propagateur de la souffleuse à neige, aussi appelée turbine ou turbofraise à neige en France, au début du XXe siècle. Il est contemporain d’un autre inventeur qui a apprivoisé l’hiver : Joseph-Armand Bombardier et sa motoneige.

Au début du XXe siècle, M. Sicard de Saint-Léonard-de-Port-Maurice, était un jeune fermier. Né le 17 décembre 1876, il travaillait à la ferme laitière de son père et faisait la livraison aux clients. En hiver, les conditions routières étaient très difficiles en raison des chutes de neige ce qui compliquait son travail. En voyant la moissonneuse à lame rotative d’un voisin, il pensa appliquer le même principe pour l’enlèvement de la neige.

Arthur Sicard invente alors la souffleuse à neige en 1925. Il développa son invention jusqu’en 1927. Puis, son premier « chasse-neige » est acheté par la municipalité d’Outremont la même année.

Le 11 février 1927, le Conseil de ville de Montréal autorise son Service des travaux publics à faire l’essai d’une souffleuse fabriquée par Monsieur Arthur Sicard du quartier Maisonneuve. Une année plus tard, le Conseil de ville du 6 décembre 1928 adopte la résolution suivante: « …que soient achetées de Monsieur Arthur Sicard, deux machines pour l’enlèvement de la neige dans les quartiers excentriques, au prix de $13,000 chacune, suivant la soumission dudit monsieur Sicard, en date du 15 octobre 1928 ».

En 1938, lorsque la Ville de Montréal veut faire l’acquisition de deux autres « chasse-neige », seule la firme Sicard Limitée est en mesure de déposer une soumission. Arthur Sicard propose à la Ville un véhicule ayant les particularités suivantes: « Un scraper combiné, convoyeur, souffleur, tuyau de chargement avec mécanisme approprié à conduite hydraulique, équipé de deux moteurs auxiliaires diésel de 150 à 180 chevaux-vapeur. Deux camions, ayant pouvoir sur quatre roues et d’une capacité de 3½ tonnes, avec super réduction, et pneus 9.75 x 20, simples en avant et doubles en arrières… Nous pourrons vous livrer la marchandise 90 jours après avoir reçu votre commande. »

Le premier établissement est situé sur la rue Adam et ensuite au 1805, rue Bennett. D’ailleurs la rue Sicard, située à deux rues de l’usine est nommée en l’honneur d’Arthur Sicard le 22 mai 1922. Il fonda Industries Sicard à Sainte-Thérèse (Québec) qui a été racheté plus tard par SMI-Snowblast Inc. de Watertown, New-York. Il y a toujours une filiale, Groupe Sicard SSI, à Lac-Brome-Knowlton au Québec, de cette compagnie. La première souffleuse à neige québécoise se trouve maintenant dans un entrepôt du Musée des Sciences et des Technologies d’Ottawa.

Le génial inventeur qui a définitivement modifié nos rapports avec l’hiver, est décédé le 13 septembre 1946.

Source : Wikipédia

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s