Nos aînés…

ILS MEURENT

Certains apprécieront la photo, d’autres le texte… peut-être les deux. Juste une pensée pour nos aînés car les témoins de notre enfance nous quittent en silence !

La pandémie a tout saccagé et le coronavirus continu de faire ses ravages, restant invisible et sournois.

La meilleure des générations est en train de mourir. Celles et ceux qui sans faire de longues études, ont tout donné pour leurs enfants. Celles et ceux qui sans de grandes ressources les ont aidés et ont traversé des crises financières

Ils sont en train de mourir.

Ils ont connu des temps de guerre, des restrictions, se contenter de peu, ils ont eu des peines et des souffrances mais ne le disaient pas.

Parfois, ils ont travaillé comme des bêtes.

On disait d’eux qu’ils étaient plus vulnérables que quiconque. Comme ce fut pour leur vie, en silence ils meurent.

Alors pour celles et ceux qui se plaignent tout le temps d’être confiné(e)s à la maison, parce que leurs salons de coiffure, d’onglerie ou bien même leurs salles de sports restent fermées… par respect pour cette génération qui nous quitte sans bruit, mais avec dignité, restez encore un peu à la maison, ne sortez que pour vos courses et prenez soin de vous.

Ils n’ont jamais osé penser à soulever le pays et pourtant ! Ils recherchaient des bonheurs simples comme partager un peu de la vie de leurs petits-enfants.

La société les laisse quitter ce monde, seuls et encore abandonnés. Ils s’en vont sans déranger, ils seront toujours celles et ceux qui dérangent le moins, ils partent sans adieu.